La bourse est fermée
  • Dow Jones

    34 092,96
    +6,92 (+0,02 %)
     
  • Nasdaq

    11 816,32
    +231,77 (+2,00 %)
     
  • Nikkei 225

    27 346,88
    +19,77 (+0,07 %)
     
  • EUR/USD

    1,0993
    +0,0127 (+1,17 %)
     
  • HANG SENG

    22 072,18
    +229,85 (+1,05 %)
     
  • BTC-EUR

    21 559,94
    +546,24 (+2,60 %)
     
  • CMC Crypto 200

    538,70
    +296,03 (+121,98 %)
     
  • S&P 500

    4 119,21
    +42,61 (+1,05 %)
     

Pourquoi votre assureur vie sera (forcé d’être) plus généreux cette année

© horstkoenemund / Pixabay

Le rendement des contrats d'assurance vie s'envole et dans certains cas, il peut même doubler. Générosité des assureurs? Plus-values redistribuées? Pas du tout: les compagnies veulent éviter la fuite des épargnants. Et notamment vers le Livret A, dont le taux devrait être relevé à 3,3% dès février prochain!

Dans l’assurance-vie, les années se suivent… mais ne se ressemblent pas. Ce lundi, Sogecap, la compagnie d’assurance de la Société générale, un des plus gros acteurs du marché, annonçait un relèvement de 0,81 point du taux de rendement moyen de ses contrats en euros. Son contrat phare, Séquoia, passe ainsi à 1,95% pour 2022. C’est, grâce à une "une gestion financière de qualité qui a su s’adapter à l’environnement volatil de 2022" nous explique Philippe Perret, directeur général de Société Générale Assurances. On serait prêt à le croire, s'il n'y avait d'autres raisons, moins avouables, à cette soudaine générosité des assureurs...

Des rendements plus faibles

En effet, depuis 4 ans, les compagnies, qui gèrent au total plus de 1.800 milliards d'euros en assurance vie, se sont évertuées à nous pousser, nous les épargnants, hors des fonds en euros (au capital garanti), en servant des taux de rendement de plus en plus faibles. Séquoia, pour mémoire, servait l’an dernier moins de 1,2% et la moyenne du marché, pour les contrats standards, "s'est plutôt située en 2021 autour de 0,99 %" explique Cyrille Chartier-Kastler, PDG de Facts & Figures, une société de conseil en stratégie et en management spécialisée dans le suivi de 1000 contrats d’assurance-vie. Il était à peine plus haut (1,30%) pour les contrats patrimoniaux et hauts de gamme…

Lire aussiAssurance-vie : comment diversifier ses supports face à la flambée des prix?

Parallèlement, les assureurs nous ont incité à souscrire des "unités de comptes", ces fonds investis sur les marchés financiers et boursiers, dont le capital n’était pas garanti. Malheureusement pour eux (et encore plus pour nous les épargnants), leurs conseils se sont avérés catastrophiques, avec une année boursière éprouvante (-9,5% pour le CAC40 en 2022). Ils ont décidé de changer de cap et d'accueillir à bras ouverts l’épargne sur leurs fonds en euros. Mieux, ils remontent désormais le rendement de ces supports. Culpabilité de leur part?

Préserver l[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi