Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 503,27
    -204,75 (-2,66 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 839,14
    -96,36 (-1,95 %)
     
  • Dow Jones

    38 553,42
    -93,68 (-0,24 %)
     
  • EUR/USD

    1,0702
    -0,0040 (-0,37 %)
     
  • Gold future

    2 350,20
    +32,20 (+1,39 %)
     
  • Bitcoin EUR

    61 174,55
    -1 304,97 (-2,09 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 376,15
    -41,73 (-2,94 %)
     
  • Pétrole WTI

    78,47
    -0,15 (-0,19 %)
     
  • DAX

    18 002,02
    -263,66 (-1,44 %)
     
  • FTSE 100

    8 146,86
    -16,81 (-0,21 %)
     
  • Nasdaq

    17 669,17
    +1,61 (+0,01 %)
     
  • S&P 500

    5 425,28
    -8,46 (-0,16 %)
     
  • Nikkei 225

    38 814,56
    +94,09 (+0,24 %)
     
  • HANG SENG

    17 941,78
    -170,85 (-0,94 %)
     
  • GBP/USD

    1,2684
    -0,0076 (-0,60 %)
     

Pourboire : combien faut-il donner à l’étranger ?

Pourboire : combien faut-il donner à l’étranger ? (Crédit : Getty Images) (Getty Images)

Le système des pourboires est généralement un casse-tête pour les touristes en vacances à l’étranger. Voici tout ce qu’il faut savoir pour ne pas passer pour un radin ou un grossier personnage.

Faut-il laisser un billet ou quelques pièces au restaurant ou dans un taxi ? Si, en France, laisser un pourboire n’est pas vraiment ancré dans nos habitudes, il est très fortement recommandé dans de nombreux pays. À l’inverse, laisser une somme d’argent pour un service peut être considéré comme un geste insultant dans certains endroits. Tour d’horizon des us et coutumes dans le monde grâce au site Hawaiian Islands pour éviter de passer pour un radin à l’étranger.

En Amérique du Nord, c’est 20% de la note

Aux États-Unis, le pourboire n’est pas obligatoire mais très fortement conseillé. Concrètement, la police ne viendra pas vous chercher au restaurant pour vous obliger à laisser quelques dollars mais on vous regardera d’un très mauvais oeil. Si le salaire de base varie, les pourboires représentent souvent la majeure partie des revenus pour les serveurs et bien d’autres professions. En général, il convient de laisser environ 20% de la note finale. Dans le cas où vous avez trouvé le service exécrable, vous pouvez descendre à 10%.

PUBLICITÉ

À LIRE AUSSI >> États-Unis : un chauffeur Uber transforme un pourboire de 20 dollars en 100 000 dollars

Cette culture du pourboire est d’ailleurs de plus en plus critiquée outre-Atlantique. "Si on mange au restaurant, bien sûr qu’il faut laisser un pourboire. Mais quand on prend à emporter, c’est bizarre ! La personne est simplement sur la machine, je pourrais le faire moi-même sur mon téléphone ! On ne peut pas dire que c’est compliqué !", déplore une Américaine sur RFI. Avec l’inflation, les Américains ont aussi le sentiment de devoir payer des "tips" de plus en plus élevés pour un service qui ne s’est pas amélioré. Un mot a même été inventé pour mettre en lumière ce phénomène : "Tipflation". Laisser entre 15 et 20% de l’addition est aussi conseillé au Canada et au Mexique.

Au Japon, être généreux est très mal vu

En Europe, il y a beaucoup moins cette culture du pourboire, même s’ils sont appréciés dans les bars et restaurants. Pour la quasi totalité des pays du Vieux continent, le site Hawaiian Islands préconise de laisser entre 5% et 10% de la note si vous êtes satisfait du service. Vous pouvez monter jusqu’à 20% en Serbie. Dans ce domaine, l’Europe se situe dans la moyenne globale puisque dans plus d'un tiers des pays du globe, vous devez donner environ 10 % de l’addition au chauffeur de taxi, au serveur ou encore au barman.

Mais attention, il existe des pays où laisser un pourboire ne se fait pas sous peine de passer pour un touriste grossier. En voyage au Japon ? Surtout, ne donnez rien. Au pays du Soleil Levant, donner un peu d’argent à un professionnel qui fait son travail est considéré comme une insulte. Votre serveur ou guide touristique se sentira vexé et aura l’impression que vous êtes très mécontent de ses services.

À LIRE AUSSI >> Japon : un bébé contre une réduction de la dette étudiante, la proposition qui fait scandale

Même chose en Corée du Sud où la notion de pourboire est perçue comme un geste insultant. En Chine non plus, il n’est pas nécessaire de laisser un pourboire. Ce geste qui part d’une bonne volonté peut créer un vrai malaise et laisser croire que l’employé n’est pas rémunéré comme il le devrait. En Thaïlande, la gratification spéciale n’est pas ancrée dans la culture même si le tourisme du masse semble avoir fait bouger les lignes. En Inde, à l'inverse, laisser un pourboire est normal.

En Australie et en Nouvelle-Zélande, le 'tip" n’est pas nécessaire. Mais contrairement au Japon, à la Corée du Sud ou à la Chine, il ne revêt pas de signification particulière. En clair, personne ne vous regardera de travers si vous laissez quelques billets après un repas au restaurant.

VIDÉO - Un client surprend une serveuse avec un pourboire très généreux