La bourse ferme dans 1 h 33 min
  • CAC 40

    6 668,95
    +21,64 (+0,33 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 937,52
    +16,25 (+0,41 %)
     
  • Dow Jones

    33 689,57
    -91,91 (-0,27 %)
     
  • EUR/USD

    1,0535
    -0,0024 (-0,23 %)
     
  • Gold future

    1 809,60
    +8,10 (+0,45 %)
     
  • BTC-EUR

    16 300,70
    +175,31 (+1,09 %)
     
  • CMC Crypto 200

    404,29
    -1,96 (-0,48 %)
     
  • Pétrole WTI

    72,46
    +1,00 (+1,40 %)
     
  • DAX

    14 349,92
    +85,36 (+0,60 %)
     
  • FTSE 100

    7 487,34
    +15,17 (+0,20 %)
     
  • Nasdaq

    11 048,87
    -33,13 (-0,30 %)
     
  • S&P 500

    3 956,21
    -7,30 (-0,18 %)
     
  • Nikkei 225

    27 901,01
    +326,58 (+1,18 %)
     
  • HANG SENG

    19 900,87
    +450,64 (+2,32 %)
     
  • GBP/USD

    1,2260
    +0,0022 (+0,18 %)
     

Poste, impôts, factures… voici les services disponibles ou bientôt disponibles chez les buralistes

© Steffen Zahn / PxHere

PRATIQUE - Envoyer et aller chercher son courrier, payer ses impôts et ses factures… Tout cela est ou sera prochainement possible chez votre buraliste le plus proche.

L’augmentation continue du prix du paquet de cigarettes, qui a dépassé en 2020 la barre symbolique des dix euros et devrait atteindre les onze euros en 2024, n’a pas eu que des conséquences en termes de santé publique. Principaux bénéficiaires de l’économie du tabac, les buralistes ont dû s’adapter à des revenus en chute libre pour ne pas mettre la clé sous la porte.

La diversification des services, une évolution indispensable

Là où la commission sur la vente de cigarettes représente encore pour certains bureaux de tabac plus de 80% des revenus, la Confédération des buralistes estime qu’à terme ce pourcentage devrait tomber à 50% dans les années à venir. Pour accompagner les buralistes dans une évolution de plus en plus impérative, l’État a instauré en 2018 un Fonds de transformation sur quatre ans, récemment renouvelé pour un protocole de diversification de vingt millions d’euros entre 2023 et 2027. Alors que la vente de cigarettes a encore baissé de 13% sur les neuf premiers mois de l’année 2022, l’objectif est d’aider les buralistes à trouver des sources de revenus complémentaires pour enrayer la spirale des fermetures (plus de dix mille établissements en vingt ans).

Le buraliste, un vrai service de proximité

C’est ainsi que ces dernières années, les buralistes sont devenus le lieu d’accueil de nombreux services visant à instaurer de nouveaux relais locaux avec les administrations et les territoires. En premier lieu, l’intégration de services de relais colis et d’accueil de colis postaux a été un facteur clé du précédent fonds de transformation, tout comme la vente de timbres jusqu’alors uniquement réservée aux bureaux de poste. Ces dernières années, de nombreuses bornes diverses ont commencé à s’implanter dans les bureaux de tabac, offrant à leur public de nombreux services. Il est en effet possible d’y ouvrir un compte bancaire grâce au service Nickel, d’acheter des cartes téléphoniques prépayées, ou encore d’acheter des titres et des abonnements pour les trans[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi