Marchés français ouverture 4 h 34 min
  • Dow Jones

    29 926,94
    -346,93 (-1,15 %)
     
  • Nasdaq

    11 073,31
    -75,33 (-0,68 %)
     
  • Nikkei 225

    27 182,23
    -129,07 (-0,47 %)
     
  • EUR/USD

    0,9806
    +0,0011 (+0,11 %)
     
  • HANG SENG

    17 843,50
    -168,65 (-0,94 %)
     
  • BTC-EUR

    20 413,44
    -489,84 (-2,34 %)
     
  • CMC Crypto 200

    455,04
    -8,08 (-1,74 %)
     
  • S&P 500

    3 744,52
    -38,76 (-1,02 %)
     

Est-ce possible de toucher le RSA si on vit à l’étranger?

©CC0 Domaine public / PxHere

PRATIQUE - Si vous êtes allocataire du revenu de solidarité active, un départ à l’étranger est un changement de situation qui doit être pris en compte au moment d’anticiper l’évolution de vos revenus.

Si le revenu de solidarité active (RSA) est un des piliers de la solidarité du modèle social français envers les demandeurs d’emploi et les travailleurs précaires, il s’adresse exclusivement aux résidents du territoire national. Dès lors que vous envisagez de partir quelque temps à l’étranger, la situation se complique si vous en êtes bénéficiaire.

Peut-on toucher le RSA en voyage court à l’étranger?

Tout séjour de courte durée est compatible avec le maintien du RSA pour l’allocataire. Vous pouvez donc continuer à toucher l’allocation au cours de votre voyage, à condition que celui-ci ne dure pas plus de 92 jours, soit trois mois consécutifs, la durée d’une fenêtre d’actualisation du RSA. Au-delà, vous êtes légalement reconnu par la CAF comme un , ce qui vous prive de l’accès à ses prestations, même si celles-ci profitent à l’ensemble de votre foyer. Concrètement, si vous partez à l’étranger pour une durée plus longue, vos droits au RSA sont suspendus à compter du jour de votre départ et jusqu’à celui de votre retour. Une fois rentré chez vous, sous condition de l’examen de votre déclaration de ressources, vous pourrez à nouveau percevoir le RSA tant que vous continuez à résider de manière continue en France. En revanche, vous êtes néanmoins tenu de continuer à effectuer votre déclaration trimestrielle, mais après votre départ, pour ne pas être radié des listes.

Quand et comment déclarer son changement de situation?

Puisque votre départ à l’étranger fait évoluer votre situation, vous êtes tenu de notifier votre prochain départ auprès de la CAF dès que vous en êtes informé. De plus, l’allocation n’étant versée que pour les mois civils passés en intégralité sur le territoire français, veillez à ce que votre déclaration de date de départ ne chevauche pas deux mois, afin d’éviter de créer que vous devrez régler auprès de l’administration. Si vous ne connaissez pas la date exacte de votre retour en France et que vous n’êtes pas certain que votre séjour durera plus ou mo[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi