Marchés français ouverture 36 min
  • Dow Jones

    30 932,37
    -469,63 (-1,50 %)
     
  • Nasdaq

    13 192,35
    +72,95 (+0,56 %)
     
  • Nikkei 225

    29 663,50
    +697,49 (+2,41 %)
     
  • EUR/USD

    1,2093
    +0,0006 (+0,05 %)
     
  • HANG SENG

    29 411,29
    +431,08 (+1,49 %)
     
  • BTC-EUR

    38 216,98
    +1 042,85 (+2,81 %)
     
  • CMC Crypto 200

    922,33
    -10,81 (-1,16 %)
     
  • S&P 500

    3 811,15
    -18,19 (-0,48 %)
     

Il est possible d'éviter un nouveau confinement, dit Véran

·2 min de lecture

Il est possible que la France ne soit "jamais reconfinée" face à l'épidémie due au coronavirus, a déclaré mardi Olivier Véran.

Il est possible que la France ne soit "jamais reconfinée" face à l'épidémie due au coronavirus, a déclaré mardi Olivier Véran.

Interrogé sur franceinfo, le ministre de la Santé a jugé que la situation sanitaire en France était "la même qu'il y a deux semaines", lorsque le président Emmanuel Macron et le gouvernement ont choisi de ne pas reconfiner le pays mais de se contenter de durcir certaines mesures malgré l'apparition de variants plus contagieux.

"Si notre action porte ses fruits, aujourd'hui elle porte un certain nombre de fruits, alors nous ferons reculer cette échéance. Viendrons ensuite des jours meilleurs, printaniers, (...) et surtout dans l'intervalle nous vaccinons", a dit Olivier Véran. "Il est évidemment possible qu'on ne soit jamais reconfiné."

Entre 3,5 et 4 millions de vaccinés fin février

Le ministre de la Santé a affirmé qu'entre 3,5 et 4 millions de Français auraient reçu une dose de vaccin contre le COVID-19 d'ici fin février, alors que le précédent objectif se situait dans une fourchette plus large de 2,4 à 4 millions.

"Nous serons entre 3,5 et 4 millions de Français qui auront reçu une primo-injection" à la fin du mois, a-t-il dit.

Selon les données publiées lundi soir par le ministère de la Santé, 1,92 million de personnes en France ont désormais reçu une première dose de vaccin et quasiment 300.000 ont reçu le rappel.

(avec Reuters)

Retrouvez cet article sur challenges.fr

A lire aussi