La bourse est fermée

Ce que possède encore l’Etat dans les sociétés cotées en Bourse

Dans l’air du temps depuis plusieurs mois, la vente d'une partie du portefeuille de participations de l’Etat a été officialisée mardi par Bercy. Bruno Le Maire a en effet donné son feu vert à des cessions d'actifs dans la Française des jeux, Aéroports de Paris (ADP) et Engie dans le cadre de la loi Pacte. Si ces participations pourraient rapporter plusieurs milliards d'euros au gouvernement, elles ne représentent qu'une petite partie des avoirs que possède la France sur les marchés financiers.

En effet, l’Etat détient, à travers l’Agence des participations de l'Etat (APE), BPI France et la Caisse des dépôts et des consignations (CDC), environ 96 milliards d’euros d’actifs (voir graphique ci-dessous). EDF, qu’il détient à 83,5%, est sa plus grosse participation. Celle-ci est évaluée à 28 milliards d’euros, ce qui représente plus du quart de son portefeuille en Bourse. Orange (23% du capital) et Airbus (11,06%) complètent le podium avec des participations évaluées respectivement à 9,1 et 8,5 milliards d’euros. 

Image

L'Etat détient 2,5% du CAC 40

Trois secteurs sont surreprésentés dans ces participations: l'énergie, l'aéronautique et l'automobile. Le premier (EDF, Engie, Vallourec et TechnipFMC) pèse à lui seul plus de 38 milliards d'euros tandis que le second (Airbus, Safran et Thalès) représente près de 20 milliards d'euros. Enfin, la participation dans PSA (12,2% du capital)...

Lire la suite sur BFM Business

A lire aussi