La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 287,07
    +52,93 (+0,85 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 032,99
    +39,56 (+0,99 %)
     
  • Dow Jones

    34 200,67
    +164,67 (+0,48 %)
     
  • EUR/USD

    1,1980
    +0,0004 (+0,04 %)
     
  • Gold future

    1 777,30
    -2,90 (-0,16 %)
     
  • BTC-EUR

    46 759,39
    -4 786,25 (-9,29 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 398,97
    +7,26 (+0,52 %)
     
  • Pétrole WTI

    63,07
    -0,06 (-0,10 %)
     
  • DAX

    15 459,75
    +204,45 (+1,34 %)
     
  • FTSE 100

    7 019,53
    +36,03 (+0,52 %)
     
  • Nasdaq

    14 052,34
    +13,54 (+0,10 %)
     
  • S&P 500

    4 185,47
    +15,05 (+0,36 %)
     
  • Nikkei 225

    29 683,37
    +40,67 (+0,14 %)
     
  • HANG SENG

    28 969,71
    +176,61 (+0,61 %)
     
  • GBP/USD

    1,3830
    +0,0045 (+0,33 %)
     

Positive au Covid-19, Roselyne Bachelot hospitalisée

·1 min de lecture

Selon l'entourage de la ministre de la Culture, son état n'inspire pas d'inquiétude. Il s'agit de la deuxième ministre à devoir être hospitalisée après Elisabeth Borne.

Positive au Covid-19, Roselyne Bachelot a été hospitalisée, mais son "état est stable et n'inspire pas d'inquiétudes", a annoncé mercredi l'entourage de la ministre de la Culture à l'AFP. "Son médecin a préconisé une surveillance accrue à l'hôpital pour les quelques jours à venir", a-t-on ajouté de même source. Roselyne Bachelot avait annoncé samedi, sur Twitter, qu'elle avait été testée positive au Covid-19 "à la suite de symptômes respiratoires". La ministre, âgée de 74 ans, avait déjà reçu une première dose de vaccin mais sa contamination serait antérieure de quelques jours.

Il s'agit de la deuxième ministre à devoir être hospitalisée, après sa collègue du Travail, Elisabeth Borne, qui avait été prise en charge vendredi dernier et qui vient d'annoncer sa sortie de l'hôpital. La porte-parole de la ministre avait déjà indiqué, mardi, qu'elle allait désormais "beaucoup mieux". "Elle échange régulièrement avec ses équipes" et s'est "même impliquée dans le protocole de télétravail qui est en discussion" pour les entreprises.

Enfin, la ministre déléguée chargée de l'Industrie, Agnès Pannier-Runacher, était, quant à elle, à l'isolement après avoir annoncé, samedi, sur Twitter être "cas contact" même si un premier test a été négatif. Franck Riester, désormais ministre délégué chargé du commerce extérieur, avait été le premier membre du gouvernement à contracter le virus lorsqu'il était ministre de la Culture, en mars 2020. Autre ministre français touché, celui de l'Economie, Bruno Le Maire, en septembre dernier.

(Avec AFP)

Retrouvez cet article sur challenges.fr

A lire aussi