Publicité
Marchés français ouverture 8 h 44 min
  • Dow Jones

    39 150,33
    +15,53 (+0,04 %)
     
  • Nasdaq

    17 689,36
    -32,24 (-0,18 %)
     
  • Nikkei 225

    38 596,47
    -36,53 (-0,09 %)
     
  • EUR/USD

    1,0695
    -0,0011 (-0,11 %)
     
  • HANG SENG

    18 028,52
    -306,78 (-1,67 %)
     
  • Bitcoin EUR

    59 546,14
    -547,98 (-0,91 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 313,81
    -46,52 (-3,42 %)
     
  • S&P 500

    5 464,62
    -8,55 (-0,16 %)
     

Portugal : deux morts dans une attaque au couteau au centre ismaélien de Lisbonne

Un homme armé d'un couteau a tué au moins deux personnes et fait plusieurs blessés avant d'être neutralisé par la police portugaise au cours d'une attaque contre le siège mondial à Lisbonne des Ismaéliens, une communauté musulmane chiite dirigée par l'Aga Khan.

"L'attaque a fait plusieurs blessés et, pour le moment, deux morts", a annoncé la police dans un communiqué, en précisant que l'auteur présumé de l'attaque avait été arrêté après avoir été blessé par balle par les forces de l'ordre.

L'homme qui a commis cette attaque avec "un couteau de grande taille" a été admis dans un hôpital de la capitale portugaise, ont ajouté les autorités.

Il est "vivant et en détention", a indiqué la police.

PUBLICITÉ

"Nous savons qu'il s'agit d'un Afghan, un réfugié, qui, de fait, pour une raison ou une autre, a fait irruption dans le centre", a témoigné à la télévision privée portugaise SIC le chef de la communauté ismaélienne de Lisbonne, Nazim Ahmad.

"Nous savons qu'il y a deux morts, deux femmes (...) employées du centre", a-t-il ajouté.

Armando Franca/Copyright 2023 The AP. All rights reserved.
Des policiers montent la garde devant un centre musulman ismaélien à Lisbonne, au Portugal, mardi 28 mars 2023. - Armando Franca/Copyright 2023 The AP. All rights reserved.

L'attaque a eu lieu aux abords du Centre ismaélien de Lisbonne. Cette communauté des musulmans chiites ismaéliens a établi son siège mondial à Lisbonne et son chef spirituel, l'Aga Khan, a obtenu la nationalité portugaise en 2019.

Les ismaéliens, un courant minoritaire de l'islam chiite, forment une communauté de 15 millions de personnes réparties dans une trentaine de pays, comptent environ 7 000 membres au Portugal.

Au cours des dernières années, les attaques se sont multipliées, notamment au Pakistan, contre des ismaéliens, accusés par les extrémistes sunnites d'incarner un courant "déviant" par rapport à l'orthodoxie musulmane.

"Acte isolé"

"J'exprime ma solidarité et mes condoléances envers les victimes et la communauté ismaélienne", a réagi le Premier ministre portugais Antonio Costa devant la presse, ajoutant qu'il était "prématuré de faire une quelconque interprétation sur les motivations de cet acte criminel".

L'hypothèse d'une attaque terroriste évoquée par les médias locaux n'était donc pas confirmée à ce stade.

"Les premiers éléments pointent vers un acte isolé", a déclaré le président de la République, Marcelo Rebelo de Sousa, dans un communiqué.

Le dernier attentat perpétré sur le sol portugais remonte au 27 juillet 1983, quand un groupe armé composé de cinq Arméniens avait attaqué l'ambassade de Turquie à Lisbonne, provoquant la mort de deux personnes. Les assaillants avaient péri dans l'attaque.