Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    8 010,83
    -12,91 (-0,16 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 955,01
    -11,67 (-0,23 %)
     
  • Dow Jones

    37 983,24
    -475,84 (-1,24 %)
     
  • EUR/USD

    1,0646
    -0,0085 (-0,79 %)
     
  • Gold future

    2 360,20
    -12,50 (-0,53 %)
     
  • Bitcoin EUR

    60 458,07
    -2 755,79 (-4,36 %)
     
  • CMC Crypto 200

    885,54
    0,00 (0,00 %)
     
  • Pétrole WTI

    85,45
    +0,43 (+0,51 %)
     
  • DAX

    17 930,32
    -24,16 (-0,13 %)
     
  • FTSE 100

    7 995,58
    +71,78 (+0,91 %)
     
  • Nasdaq

    16 175,09
    -267,10 (-1,62 %)
     
  • S&P 500

    5 123,41
    -75,65 (-1,46 %)
     
  • Nikkei 225

    39 523,55
    +80,92 (+0,21 %)
     
  • HANG SENG

    16 721,69
    -373,34 (-2,18 %)
     
  • GBP/USD

    1,2451
    -0,0104 (-0,83 %)
     

"Porter ce maillot n'est pas défiler à la Gay Pride" : Le joueur de l'OM Valentin Rongier se lâche après les polémiques du maillot arc-en-ciel en L...

Lairys Laurent/ABACA

C'est sans le moindre filtre que Valentin Rongier a pris la parole à propos des récentes polémiques qui ont eu lieu en Ligue 1. Le week-end dernier se tenait une journée de lutte contre l'homophobie. Pour marquer le coup, les joueurs du championnat de France ont arboré un maillot floqué aux couleurs arc-en-ciel, en référence au drapeau de la communauté LGBTQ+. Cependant, certains joueurs, comme le Nantais Mostafa Mohamed ou le Toulousain Zakaria Aboukhlal, ont refusé de jouer avec leur équipe afin de ne pas porter cette tunique : "Je n’ai pas pris part aujourd’hui au match Toulouse-Nantes. Je ne souhaite pas du tout polémiquer mais je me dois de faire part de ma position. Le respect des différences, ce serait le respect de l'autre, le respect de soi, le respect de ce qui sera mis en commun et de ce qui restera différent. Je respecte toutes les différences. Je respecte toutes les croyances et toutes les convictions. Ce respect s'étend aux autres mais comprend également le respect de mes croyances personnelles. Vu mes racines, ma culture, l’importance de mes convictions et croyances, il n’était pas possible pour moi de participer à cette campagne. J’espère que ma décision sera respectée, tout comme mon souhait de ne pas polémiquer à ce sujet et que tout le monde soit traité avec respect", s'était notamment justifié l'attaquant égyptien du FC Nantes.

À lire également

Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi