Marchés français ouverture 6 h 52 min
  • Dow Jones

    34 548,53
    +318,19 (+0,93 %)
     
  • Nasdaq

    13 632,84
    +50,42 (+0,37 %)
     
  • Nikkei 225

    29 331,37
    0,00 (0,00 %)
     
  • EUR/USD

    1,2073
    +0,0004 (+0,04 %)
     
  • HANG SENG

    28 637,46
    +219,46 (+0,77 %)
     
  • BTC-EUR

    46 507,54
    -1 337,00 (-2,79 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 457,92
    -13,49 (-0,92 %)
     
  • S&P 500

    4 201,62
    +34,03 (+0,82 %)
     

Le portefeuille des consommateurs va subir de plein fouet la flambée des matières premières

·1 min de lecture

Les embouteillages logistiques, la faiblesse du dollar et la hausse de la demande mondiale ont un effet indéniable sur les prix des matières premières. Du cuivre, à un sommet en dix ans, au porc, goûté plus que jamais pour son bacon au petit déjeuner des Américains en télétravail, les prix flambent et les effets vont se faire sentir dans les portefeuilles des consommateurs.

Selon l'indice Bloomberg des prix des matières agricoles, les prix des céréales ont grimpé de 22% sur un an, au plus haut depuis 2016.

Le cours du pétrole brut a pris 30% depuis un an.

Celui du bois de construction a triplé au cours des douze derniers mois. La fédération des constructeurs aux États-Unis a même averti qu'il en coûtait désormais 36.000 dollars de plus en moyenne pour bâtir la charpente d'une maison.

Le cours du cuivre, dont la demande reflète l'état de santé de l'économie mondiale, a battu cette semaine un record vieux de dix ans, porté par l'appétit chinois et la faiblesse du dollar.

L'étain, prisé pour les circuits électroniques, les composants automobiles, les batteries, est également au plus haut depuis 2011, ayant doublé son prix en un an.

Les raisons à ces hausses sont variées.

Pour le pétrole, la demande mondiale accélère avec la réouverture des économies, "la Chine et la locomotive américaine dépassant de loin l'ampleur du ralentissement en Inde", submergée par l'épidémie de Covid-19, remarque Bjornar Tonhaugen de Rystad Energy.

"Le brut semble instoppable", écrit Bart Melek de TD Securities, (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Free, SFR, Bouygues, Orange… Les opérateurs dont les clients se plaignent le plus
Hélicoptère : le modèle russe Mi-26 est le plus grand du monde
A Béthune, clap de fin définitif pour l'usine Bridgestone et ses 860 salariés
Bourse : les chiffres de croissance de l'économie européenne sont attendus
Nestlé fait l'acquisition des marques phares de The Bountiful Company