La bourse ferme dans 5 h 32 min

La porte du gouvernement est "ouverte" pour négocier l'âge pivot à 64 ans

Le Premier ministre "ne dit pas que c'est absolu, que ce n'est pas négociable, il dit c'est une proposition, c'est négociable et notre porte est ouverte". La secrétaire d'Etat auprès du ministre de l'Economie, Agnès Pannier-Runacher, a tenté de calmer la gronde des syndicats réformistes, et notamment de la CFDT, ce samedi 14 décembre autour de l'âge pivot à 64 ans pour la retraite. Une mesure "négociable", a souligné la secrétaire d'Etat.

Interrogée sur BFMTV, elle a assuré que "ce n'est pas une question de recul, c'est une question d'objectif : qu'au départ les jeunes ne partent pas avec un système déséquilibré parce qu'on leur mentira. Il y a différentes façons de le faire, et nous il nous semble que la meilleure façon c'est cet âge pivot". "Le Premier ministre a indiqué que si on veut faire une réforme systémique jusqu'au bout, il faut qu'elle soit équilibrée, c'est-à-dire qu'on ne démarre pas en faussant les paramètres, en permettant à ceux qui sont les plus âgés de partir tranquillement, quand les plus jeunes n'ont aucune garantie que leur retraite sera financée, parce qu'en fait on triche dès le début", a-t-elle ajouté.

"Il faut être deux pour négocier"

"Notre main est tendue", a encore déclaré Mme Pannier-Runacher. Des négociations vont avoir lieu "en début de semaine", a-t-elle rappelé, en évoquant les discussions qui se sont déroulées vendredi 13 décembre : "Lorsqu'on négocie avec la SNCF et que la CGT ne vient pas à la table des négociations c'est un constat [...], il faut être deux pour négocier". "Nous travaillons aussi pour faire partir les Français à Noël, pour que les trains fonctionnent", et que les fêtes de Noël soient "les plus sereines possibles", a ajouté la secrétaire d'Etat.

>> A lire aussi - Salariés du privé, fonctionnaires, jeunes, seniors... ce que la réforme des retraites va changer pour vous profil par profil

Le gouvernement tente depuis deux jours de faire revenir à la table des négociations la CFDT, très hostile à "l'âge d'équilibre" (ou âge

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Engie, un rendement des dividendes élevé sur les actions : le conseil Bourse du jour
Les passagers ne sont pas encore prêts à embarquer dans un Boeing 737 MAX
Ouverture sous tension d'un hypermarché en libre-service en Haute-Loire
Jean-Paul Delevoye revoit son nombre de postes à la hausse, escroquerie visant des promoteurs immobiliers d’Île-de-France.... Le flash éco du jour
Forfait mobile : RED by SFR, Free et Cdiscount continuent les promotions