La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 638,46
    -63,52 (-0,95 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 158,51
    -36,41 (-0,87 %)
     
  • Dow Jones

    34 798,00
    +33,18 (+0,10 %)
     
  • EUR/USD

    1,1718
    -0,0029 (-0,25 %)
     
  • Gold future

    1 750,60
    +0,80 (+0,05 %)
     
  • BTC-EUR

    36 482,50
    -1 938,82 (-5,05 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 067,20
    -35,86 (-3,25 %)
     
  • Pétrole WTI

    73,95
    +0,65 (+0,89 %)
     
  • DAX

    15 531,75
    -112,22 (-0,72 %)
     
  • FTSE 100

    7 051,48
    -26,87 (-0,38 %)
     
  • Nasdaq

    15 047,70
    -4,54 (-0,03 %)
     
  • S&P 500

    4 455,48
    +6,50 (+0,15 %)
     
  • Nikkei 225

    30 248,81
    +609,41 (+2,06 %)
     
  • HANG SENG

    24 192,16
    -318,82 (-1,30 %)
     
  • GBP/USD

    1,3681
    -0,0040 (-0,29 %)
     

Port du masque, aération des classes...: ce que prévoit le protocole sanitaire de la rentrée scolaire

·6 min de lecture
Photo prise le 14 mai 2021 à l'école Saint Germain de Charonne, à Paris. (Photo: FRANCK FIFE via AFP)
Photo prise le 14 mai 2021 à l'école Saint Germain de Charonne, à Paris. (Photo: FRANCK FIFE via AFP)

PROTOCOLE - “C’est notre boussole que de maintenir ouvert l’ensemble du système scolaire”, a assuré Jean-Michel Blanquer ce mercredi 28 juillet sur franceinfo. Après deux années noires marquées par le Covid-19, le ministre de l’Éducation nationale a présenté le protocole sanitaire pour la rentrée scolaire 2021-2022.

Dans ce document de 13 pages publié sur le site de l’Éducation nationale, le ministère rappelle en préambule qu’il souhaite “maintenir une stratégie privilégiant l’enseignement en présence, pour la réussite et le bienêtre des élèves, tout en limitant la circulation du virus au sein des écoles et établissements scolaires”.

Pour ce faire, les autorités ont décidé de mettre en place une graduation comportant quatre niveaux en fonction de la situation sanitaire: vert, jaune, orange et rouge. Des mesures restrictives ont été décidées en fonction de chaque niveau.

protocole école rentrée 2021 (Photo: ministère de l'Education nationale)
protocole école rentrée 2021 (Photo: ministère de l'Education nationale)

Sollicité par Le HuffPost, le cabinet du ministre indique que le passage d’un niveau à un autre pourra être soit territorialisé, à l’échelle d’un établissement, d’une ville, d’un département ou encore d’une région, soit national. “Au niveau local, cette évolution sera décidée entre préfet, ARS et recteur”, nous indique-t-on, précisant que Matignon “encadrera” ces décisions.

Ces évolutions seront-elles décidées en fonction du taux d’incidence, du nombre d’enfants contaminés dans un même établissement ou d’autres critères.? “Il n’y a pas de grand principe théorique”, indique-t-on au cabinet de Jean-Michel Blanquer. Nous sommes pragmatiques: nous regarderons la situation et nous déciderons en fonction”. Ce protocole sera reprécisé fin août via une foire aux questions, précise l’entourage du ministre.

Accueil des élèves, activités sportives...

Certaines “prescriptions” pourront donc évoluer en fonction du niveau, c’est le cas de l’accueil des élèves. En cas de niveau vert ou jaune, l’accueil en présentiel de tous les élèves est maintenu. Si le niveau orange est décrété, “l’hybridation” des élèves (enseignement en demi-groupes ou en alternance, NDLR) sera possible au lycée uniquement. Au niveau rouge, cette “hybridation” sera systématique au lycée et pour les élèves de 3e et 4e au collège avec une jauge à 50% dans les établissements.

En ce qui concerne la fermeture des classes, le ministère maintient la règle en vigueur l’an dernier: fermeture automatique dès le premier cas positif. Et si le professeur n’est pas malade, l’enseignement pourra continuer à distance. Quant aux parents, pourront-ils continuer à bénéficier du régime de chômage partiel? “C’était le cas jusqu’à présent. On aura tous les détails à la rentrée”, nous répond l’entourage de Jean-Michel Blanquer, précisant que la décision n’était pas actée au ministère du Travail. Le gouvernement entend également renforcer le “contract-tracing” afin d’identifier les élèves cas contacts et les ”évincer des établissements durant 7 jours”, à l’exception de ceux vaccinés.

Les activités sportives et physiques seront également impactées par l’évolution de ces niveaux. Au niveau vert, elles seront possibles en intérieur, comme en extérieur, mais dès le niveau jaune, une distance de 2 mètres devra être respectée entre les élèves si l’activité se déroule à l’intérieur. Si le niveau orange est déclenché, les activités en intérieur sont encore possibles, elles devront être “de basse intensité, compatibles avec le port du masque”, toujours avec une distance de 2 mètres entre chaque élève. Niveau rouge: les activités en extérieur sont maintenues avec une distanciation physique de 2 mètres et toutes les activités en intérieur sont suspendues.

...port du masque, restauration scolaire

Information cruciale: le port du masque en intérieur reste obligatoire pour les personnels et les règles relatives au port du masque en extérieur en population générale sont respectées si l’établissement se trouve au niveau vert ou jaune. En cas de niveau orange ou rouge, il est obligatoire dedans comme dehors.

Pour les élèves, le masque est obligatoire en intérieur pour les collégiens et lycéens quel que soit le niveau de circulation du virus. Les élèves d’école élémentaire (du CP au CM2) seront également concernés à partir du niveau jaune. En cas de niveau orange ou rouge, cette mesure sera obligatoire en intérieur comme en extérieur de l’élémentaire au lycée. Les élèves de maternelle restent exclus de cette obligation.

“Lorsque le masque n’est pas utilisé, il peut être soit suspendu à une accroche isolée, soit replié sans contacts extérieur/intérieur (ne pas le rouler) et stocké dans une pochette individuelle”, précise le protocole sanitaire.

Des règles sont également prévues concernant la cantine. Dès le niveau vert, les espaces doivent être aménagés de manière à “rechercher la plus grande distanciation possible entre les élèves”. Pour le niveau jaune, il est recommandé que les élèves “déjeunent tous les jours à la même table dans le premier degré (maternelle et élémentaire, NDLR)” et “d’organiser un service individuel (plateaux, couverts, eau, dressage à l’assiette ou au plateau). Pour les niveaux orange et rouge, les mêmes recommandations que pour le niveau jaune sont demandées avec une distanciation d’au moins deux mètres entre les différentes classes.

Si ces mesures ne peuvent être respectées, le protocole indique que d’autres locaux, comme les salles des fêtes ou les gymnases, peuvent être utilisés pour la restauration. “En dernier recours, des repas à emporter peuvent être proposés”, ajoute le document.

15 minutes d’aération plusieurs fois par jour

D’autres points sont soumis à ce système de niveaux. Ainsi, les récréations devront être organisées par groupe et la distanciation physique maintenue entre élèves de groupes différents à compter du niveau jaune. “Dans les écoles élémentaires, les collèges et les lycées, le principe est la distanciation physique d’au moins un mètre lorsqu’elle est matériellement possible, dans les espaces clos”, ajoute le protocole.

Le ministère de l’Éducation nationale a également mis en place des mesures spécifiques en ce qui concerne le brassage des élèves.

Un protocole particulier est également prévu en ce qui concerne l’aération et la ventilation des classes. “Les salles de classe ainsi que tous les autres locaux occupés pendant la journée sont aérés au moins 15 minutes le matin avant l’arrivée des élèves, pendant chaque récréation, pendant les intercours, au moment du déjeuner et pendant le nettoyage des locaux”, indique le document. Une aération d’au moins 5 minutes doit également avoir lieu toutes les heures”. Si le renouvellement de l’air est assuré par une ventilation, il est précisé que “son bon fonctionnement doit être vérifié et son entretien régulier doit être réalisé”.

Le ministère rappelle que les élèves doivent se laver les mains plusieurs fois par jours, notamment à leur arrivée à l’école et avant de rentrer chez eux le soir. Par ailleurs, la circulation des élèves dans les bâtiments doit être limitée au strict minimum et leur arrivée et départ des établissements régulés le plus possible.

À voir également sur Le HuffPost: Ces enseignants du 93 pris en étau entre Covid à l’école et la difficulté de faire cours

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.

LIRE AUSSI

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles