Marchés français ouverture 3 h 33 min
  • Dow Jones

    29 590,41
    -486,29 (-1,62 %)
     
  • Nasdaq

    10 867,93
    -198,87 (-1,80 %)
     
  • Nikkei 225

    26 619,53
    -534,30 (-1,97 %)
     
  • EUR/USD

    0,9650
    -0,0038 (-0,40 %)
     
  • HANG SENG

    17 951,94
    +18,67 (+0,10 %)
     
  • BTC-EUR

    19 612,54
    -238,72 (-1,20 %)
     
  • CMC Crypto 200

    434,25
    -10,29 (-2,31 %)
     
  • S&P 500

    3 693,23
    -64,76 (-1,72 %)
     

Porsche, une marque à 75 milliards d’euros ?

Constructeur de la 911 dont la version GT3 RS vient d'être lancée, Porsche va bientôt être introduit en Bourse.  - Credit:Porsche
Constructeur de la 911 dont la version GT3 RS vient d'être lancée, Porsche va bientôt être introduit en Bourse. - Credit:Porsche

Le prix indicatif de l'offre se situera entre 76,50 et 82,50 euros par action, a indiqué dans un communiqué Volkswagen, deuxième constructeur mondial, qui avait donné début septembre son feu vert à l'introduction à la Bourse de Francfort (Allemagne) du fabricant de la mythique 911. Réalisée dans le haut de la fourchette (estimée entre 70 et 75 milliards d'euros), il s'agirait d'une des plus importantes cotations en Europe ces dernières années.

Une opération à 9,4 milliards d'euros

En abandonnant une fraction de son contrôle sur le constructeur de bolides, Volkswagen vise à obtenir les milliards nécessaires pour financer ses investissements dans la voiture électrique, connectée et autonome. Le groupe indique ainsi dans son communiqué qu'il table sur une opération rapportant jusqu'à 9,4 milliards d'euros. Le capital de Porsche a été divisé en 50 % d'actions préférentielles, offrant un dividende renforcé, mais sans droit de vote, et 50 % d'actions ordinaires avec droit de vote. Volkswagen prévoit de placer en Bourse 25 % des actions préférentielles, représentant 12,5 % du capital de l'entreprise.

Contexte turbulent

Le constructeur allemand avait dévoilé son projet de lancer Porsche en Bourse l'hiver dernier, le 24 février exactement, au premier jour de l'invasion par l'armée russe de l'Ukraine. Les secousses économiques qui ont suivi avaient jeté un doute sur le calendrier, mais l'introduction en Bourse a finalement été confirmée par le constructeur malgré le con [...] Lire la suite