La bourse est fermée
  • Dow Jones

    33 849,46
    -497,57 (-1,45 %)
     
  • Nasdaq

    11 049,50
    -176,86 (-1,58 %)
     
  • Nikkei 225

    28 162,83
    -120,20 (-0,42 %)
     
  • EUR/USD

    1,0347
    -0,0058 (-0,56 %)
     
  • HANG SENG

    17 297,94
    -275,64 (-1,57 %)
     
  • BTC-EUR

    15 674,54
    -478,85 (-2,96 %)
     
  • CMC Crypto 200

    380,17
    -0,12 (-0,03 %)
     
  • S&P 500

    3 963,94
    -62,18 (-1,54 %)
     

Porsche démarre en trombe à la Bourse de Francfort

SP/Porsche

Le constructeur allemand de bolides de luxe Porsche a fait, jeudi 29 septembre, un démarrage en trombe à la Bourse de Francfort, affichant une première cotation au-dessus de la cible, pour l'une des plus grosses opérations boursières de la place de Francfort malgré un contexte morose. L'action a décollé à 84 euros, au-dessus du prix d'introduction fixé à 82,50 euros, lors de sa première cotation à 7h15 GMT, valorisant le groupe Porsche à plus de 76 milliards d'euros.

"Un grand rêve se réalise pour Porsche", a commenté dans un communiqué Oliver Blume, patron de Porsche et de Volkswagen, maison mère du groupe de voitures de sport. "Porsche, l'un des constructeurs de voitures de sport les plus performants au monde, entre dans une nouvelle ère avec une flexibilité entrepreneuriale accrue", a ajouté le PDG. Le volume d'émission en fait la deuxième plus grosse introduction en Bourse en Allemagne après celle de Deutsche Telekom en 1996 et la plus importante en Europe depuis 2011 avec le géant suisse des matières premières Glencore.

Si Volkswagen n'a placé que 12,5% du capital de sa pépite en Bourse, le deuxième groupe automobile mondial compte en tirer des milliards de liquidités à injecter dans sa coûteuse transition vers la voiture électrique et autonome. Porsche affiche sur la ligne de départ une capitalisation supérieure à d'autres géants allemands tels que BMW (47 milliards d'euros) et Mercedes-Benz (58 milliards d'euros), qui vendent bien plus de voitures que la firme de Zuffenhausen, (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

EDF lui envoie une facture de régularisation de plus de 4.300 euros pour son deux-pièces
L'actuelle secrétaire générale de Bercy envisagée à la tête de l'Autorité des marchés financiers
Lidl perd en justice face à Lindt au sujet des lapins de Pâques
CAC 40, Nasdaq… faut-il craindre un “octobre rouge” en Bourse ?
Vueling : son avion part vide, le passager n'arrive pas à se faire rembourser