Marchés français ouverture 2 h 19 min
  • Dow Jones

    34 347,03
    +152,93 (+0,45 %)
     
  • Nasdaq

    11 226,36
    -58,94 (-0,52 %)
     
  • Nikkei 225

    28 132,47
    -150,56 (-0,53 %)
     
  • EUR/USD

    1,0356
    -0,0048 (-0,47 %)
     
  • HANG SENG

    17 186,46
    -387,12 (-2,20 %)
     
  • BTC-EUR

    15 639,70
    -470,51 (-2,92 %)
     
  • CMC Crypto 200

    379,62
    -3,03 (-0,79 %)
     
  • S&P 500

    4 026,12
    -1,14 (-0,03 %)
     

Porsche en bourse: ces grandes familles qui verrouillent le contrôle des groupes automobiles

Porsche

Porsche AG est introduit en Bourse ce jeudi 29 septembre. La firme de voitures de sport est aujourd’hui détenue par Volkswagen, contrôlé lui-même par une holding nommée… Porsche SE. Celle-ci permet à la famille fondatrice Porsche-Piëch de détenir un tiers du capital de Volkswagen et une majorité absolue des droits de vote. L'introduction de Porsche AG permettra... à la famille de se renforcer encore!

Marque aux profits record dont l’insolente réussite fascine tous les constructeurs, est introduit en Bourse ce jeudi 29 septembre. Volkswagen vise carrément une valorisation de 70 à 75 milliards d’euros pour sa marque haut de gamme. Soit 75% de la capitalisation du groupe allemand dans son ensemble, lequel a vendu trente fois plus de voitures l’an dernier! Porsche AG est aujourd’hui entièrement détenu par le premier constructeur auto européen, contrôlé lui-même par une holding financière, nommée… SE. Celle-ci permet à la famille fondatrice Porsche-Piëch de détenir un tiers du capital de Volkswagen et une majorité absolue des droits de vote (54%). Paradoxe: cette introduction en bourse va permettre aux héritiers de Ferdinand Porsche, créateur de la célèbre Coccinelle en 1938, de se renforcer encore. Le capital de Porsche AG est en effet divisé en 50% d'actions préférentielles (sans droit de vote) et 50% d'actions ordinaires (avec droit de vote).

Si les investisseurs institutionnels pourront souscrire jusqu'à 25% des actions préférentielles représentant donc 12,5% du capital, 25% des actions ordinaires seront cédées à… la holding familiale de contrôle Porsche SE. Mieux: celle-ci financera une partie de l’opération par un dividende spécial que devrait lui verser Volkswagen début 2023. Non contente de contrôler le groupe Volkswagen, la famille détiendra du coup une minorité de blocage dans la firme de Stuttgart fondée comme bureau d’études en 1931, comme label de voitures sportives en 1948. Et ce, alors que les "actionnaires minoritaires n’auront aucun droit", récrimine Gilles Guibout, responsable des actions européennes d’Axa Investment Managers! Volkswagen et la holding familiale détiendront de fait 100% des droits de vote lors des assemblées générales. La mise en bourse devrait générer plus de 9 milliards d’euros pour le groupe Volkswagen.

Des familles fondatrices toujours présentes

Cette opération rappelle l’introduction de , pépite de Fiat Chrysler, fin 2015 à [...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi