La bourse ferme dans 5 min
  • CAC 40

    6 664,65
    +17,34 (+0,26 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 937,33
    +16,06 (+0,41 %)
     
  • Dow Jones

    33 767,55
    -13,93 (-0,04 %)
     
  • EUR/USD

    1,0542
    -0,0018 (-0,17 %)
     
  • Gold future

    1 810,50
    +9,00 (+0,50 %)
     
  • BTC-EUR

    16 310,85
    +134,92 (+0,83 %)
     
  • CMC Crypto 200

    404,90
    -1,34 (-0,33 %)
     
  • Pétrole WTI

    72,42
    +0,96 (+1,34 %)
     
  • DAX

    14 354,87
    +90,31 (+0,63 %)
     
  • FTSE 100

    7 472,12
    -0,05 (-0,00 %)
     
  • Nasdaq

    11 106,03
    +24,02 (+0,22 %)
     
  • S&P 500

    3 967,10
    +3,59 (+0,09 %)
     
  • Nikkei 225

    27 901,01
    +326,58 (+1,18 %)
     
  • HANG SENG

    19 900,87
    +450,64 (+2,32 %)
     
  • GBP/USD

    1,2300
    +0,0062 (+0,50 %)
     

Porsche affiche une santé florissante après son introduction en Bourse

SP

Un mois après son introduction en Bourse, Porsche affiche une marge sur neuf mois frôlant les 19%. La firme de Stuttgart est la troisième capitalisation boursière auto du monde.

Pour ses premiers résultats financiers depuis son introduction en Bourse il y a un mois, Porsche s’en sort très bien. Le bénéfice opérationnel a crû de 40% sur les neuf premiers mois de 2022. Avec une marge frôlant les 19% (elle était de 15,5% sur neuf mois en 2021). Les ventes du célèbre constructeur de voitures de sport ont progressé de 2% à 221.500 unités. Mais le chiffre d’affaires a bondi de 15,7% grâce à une hausse sensible du prix de vente moyen des modèles. "Dans un environnement difficile et volatile, nous démontrons notre capacité à opérer de façon rentable grâce en particulier à une discipline en matière de coûts et un prix de vente moyen favorable", assure ce vendredi Lutz Meschke, directeur financier du constructeur de Stuttgart.

Valorisé 86 milliards d’euros selon CNBC, Porsche se paye le luxe d’être la première capitalisation boursière de l’automobile européenne. Et ce, alors que seuls 25% de son capital ont été mis en Bourse il y a un mois… sans droits de vote! Mercedes-Benz, désormais séparé de sa branche poids lourds, vaut 63 milliards seulement, BMW 51,5. Porsche vaut donc beaucoup plus que le groupe Volkswagen, qui le contrôle et dont la capitalisation ne dépasse pas 75 milliards. On est certes encore loin des 700 milliards que vaut Tesla ou des 225 milliards de Toyota. Mais Porsche n’en est pas moins la troisième capitalisation auto mondiale. Porsche vaut 2,5 fois plus que Ferrari, autre pépite auto mondiale mise en Bourse en deux étapes entre fin 2015 et début 2016

De 60.946 à 247.900 euros

Avec une gamme allant de 60.946 (718 Cayman) à 247.900 euros (911 Turbo S Cabriolet), Porsche a, pour la première fois, dépassé la barre des 300.000 véhicules vendus (301.915) l’an passé. La firme au cheval cabré (comme Ferrari!) a même livré 41.300 unités de sa première Porsche 100% électrique. La marque "a l'ambition à long terme d'atteindre une rentabilité opérationnelle de plus de 20%", indiquait en juillet dernier devant les investisseurs son patron Ol[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi