Marchés français ouverture 4 h 18 min
  • Dow Jones

    34 137,31
    +316,01 (+0,93 %)
     
  • Nasdaq

    13 950,22
    +163,95 (+1,19 %)
     
  • Nikkei 225

    29 103,33
    +594,78 (+2,09 %)
     
  • EUR/USD

    1,2051
    +0,0012 (+0,10 %)
     
  • HANG SENG

    28 701,16
    +79,24 (+0,28 %)
     
  • BTC-EUR

    44 446,87
    -2 306,66 (-4,93 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 237,51
    -25,45 (-2,02 %)
     
  • S&P 500

    4 173,42
    +38,48 (+0,93 %)
     

Pop-corn : leurs secrets de fabrication dévoilés

·1 min de lecture

La réussite de Michael Ehmann n’est vraiment pas banale. Fils d’un agriculteur allemand venu s’installer dans le Gers après que ses terres ont été expropriées, il a repris la petite exploitation familiale pour devenir en une vingtaine d’années un champion du pop-corn avec 50 millions d’euros de chiffre d’affaires, soit 40% du marché européen. Et cela en maintenant son entreprise baptisée Nataïs (pour «naturel maïs») à Bézéril, une minuscule commune campagnarde à une cinquantaine de kilomètres de Toulouse. Le hasard a, il est vrai, bien fait les choses. «Lors d’un voyage aux Etats-Unis dans ma belle-famille, j’ai visité plusieurs fermes et rencontré un producteur de maïs à pop-corn dans le Nebraska, se souvient le patron de Nataïs. Il m’a donné 2 kilos de graines et je me suis lancé. Nous travaillons toujours ensemble !»

En s’associant à des agriculteurs locaux, l’entreprise gersoise a popularisé un produit déjà bien connu outre-Atlantique, le maïs à éclater au micro-ondes, en sachet kraft ou en vrac. Explication : c’est sous l’effet de la chaleur que l’humidité contenue dans ce genre de grains le fait exploser et que son amidon mousse. Vite fait, pas cher (1 euro la portion), fun, et, ce qui ne gâche rien, plus sain que la confiserie, le pop-corn a de quoi séduire. Nataïs, qui emploie quelque 150 personnes, fabrique sous son propre label (Maison Popcorn) ou pour le compte de distributeurs (Casino, Migros, Aldi, etc.) et des marques de snacking (Metcalfe's, Kelkin). La France (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Franck Provost cède le contrôle de ses enseignes de coiffure
Le plus grand hypermarché Carrefour de Marseille bloqué par des salariés
JCDecaux “va profiter de la concentration du secteur” : le conseil Bourse du jour
Alsace : Alstom en passe de vendre l’usine de Reichshoffen à Skoda
Le vaccin Covid-19 de Johnson & Johnson, à injection unique, est autorisé