Marchés français ouverture 2 h 21 min
  • Dow Jones

    32 196,66
    +466,36 (+1,47 %)
     
  • Nasdaq

    11 805,00
    +434,00 (+3,82 %)
     
  • Nikkei 225

    26 542,60
    +114,95 (+0,43 %)
     
  • EUR/USD

    1,0400
    -0,0016 (-0,16 %)
     
  • HANG SENG

    19 825,12
    -73,65 (-0,37 %)
     
  • BTC-EUR

    29 089,92
    +388,61 (+1,35 %)
     
  • CMC Crypto 200

    679,67
    -1,44 (-0,21 %)
     
  • S&P 500

    4 023,89
    +93,81 (+2,39 %)
     

Pompe à chaleur : gare aux arnaques à l'aide juridique

L'UFC-Que Choisir met en garde contre les arnaques aux pompes à chaleur. Des escrocs séviraient actuellement en Ille-et-Vilaine, rapporte Le Journal de Vitré. L'association de consommateurs aurait reçu plusieurs signalements de personnes flouées par des entreprises peu scrupuleuses et de faux cabinets d'aide juridique.

Leur technique est presque toujours la même et commence avec du démarchage téléphonique. "On vous promet monts et merveilles. Une pompe à chaleur à 25.000 €, avec près de 22 ou 23.000 € de primes", raconte un membre de l'UFC-Que choisir de Vitré au quotidien régional. Une offre en or que certains ont choisi de saisir, faisant confiance à leur interlocuteur.

Après un premier contact téléphonique, l'escroc fixe un rendez-vous avec sa victime. "Il arrive chez vous. Et il vous présente les choses. Tout paraît si simple. La personne s’occupe de tout. Elle prépare votre dossier pour toucher les primes. Vous êtes en confiance et rassuré, car la personne semble bien gérer", poursuit l'association. Problème, la pose de la pompe à chaleur n'intervient que 15 jours après, soit un jour après la date limite de rétractation.

Alors que le client berné attend les aides promises, l'installation, elle, connaît bien souvent déjà des défaillances. Et cerise sur le gâteau, l'entreprise est injoignable. "Et pire que ça, elle vous a fait signer un prêt avec une autre société. C’est à elle que vous devez rembourser donc vous n’avez plus rien à voir avec la société de départ", ajoute l'UFC-Que (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Donation aux enfants : jusqu’à 263.730 euros exonérés tous les 15 ans
Combien donnent les plus hauts revenus aux associations ?
Fraude à la carte bancaire : dans quel cas votre banque peut-elle être fautive ?
Successions : les abattements et les droits à payer pour chaque héritier
Investissement outre-mer : vous pouvez espérer de 10 à 14% de rentabilité

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles