La bourse ferme dans 6 h 21 min
  • CAC 40

    6 646,18
    -1,13 (-0,02 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 923,02
    +1,75 (+0,04 %)
     
  • Dow Jones

    33 781,48
    +183,56 (+0,55 %)
     
  • EUR/USD

    1,0566
    +0,0007 (+0,06 %)
     
  • Gold future

    1 804,60
    +3,10 (+0,17 %)
     
  • BTC-EUR

    16 325,88
    +295,34 (+1,84 %)
     
  • CMC Crypto 200

    406,94
    +12,26 (+3,11 %)
     
  • Pétrole WTI

    72,35
    +0,89 (+1,25 %)
     
  • DAX

    14 285,49
    +20,93 (+0,15 %)
     
  • FTSE 100

    7 481,88
    +9,71 (+0,13 %)
     
  • Nasdaq

    11 082,00
    +123,45 (+1,13 %)
     
  • S&P 500

    3 963,51
    +29,59 (+0,75 %)
     
  • Nikkei 225

    27 901,01
    +326,58 (+1,18 %)
     
  • HANG SENG

    19 900,87
    +450,64 (+2,32 %)
     
  • GBP/USD

    1,2250
    +0,0012 (+0,10 %)
     

Pompe à chaleur: comment bien choisir selon le COP?

© Muntzir_Mehdi / Pixabay

PRATIQUE - Installer une pompe à chaleur permet de réduire significativement sa consommation d’énergie, à condition qu’elle soit suffisamment performante. D’où l’intérêt de se pencher sur le COP.

Une pompe à chaleur (PAC) utilise les calories présentes de façon naturelle dans l’air, le sol ou l’eau, pour les restituer dans la maison et ainsi chauffer l’intérieur à partir d’énergies renouvelables et donc gratuites, même si une telle installation nécessite un raccord à l’électricité pour fonctionner. Avec ses capteurs extérieurs, la pompe à chaleur convertit cette ressource naturelle en chaleur qu’elle diffuse dans des radiateurs, un plancher chauffant ou des ventilo-convecteurs.

Lorsque les calories sont puisées dans les nappes phréatiques, il s’agit d’une PAC hydrothermique, mais le plus souvent les particuliers utilisent une PAC aérothermique (air) ou une PAC géothermique (sol). Le système de diffusion peut également différer selon la configuration. Soit la pompe chauffe la température de l’eau qui est ensuite acheminée jusqu’au radiateur ou au plancher chauffant, soit les calories sont converties en air chaud diffusé par des ventilo-convecteurs. Voilà pour les bases. Mais pour bien choisir une pompe à chaleur, il faut également s’enquérir de son rendement…

Le COP, premier critère de choix

Précisons d’abord que COP signifie Coefficient de performance. Il s’agit donc du rendement de la pompe à chaleur, c’est-à-dire de sa capacité à produire de l’énergie par rapport à l’énergie consommée. Pour vous faire une idée plus concrète, le système de chauffage atteint un COP de 4 lorsqu’il génère 4 kilowattheures par kilowattheure consommé. Logiquement, plus le COP d’une PAC est élevé, plus elle est performante et plus vous réaliserez d’économies d’énergie. Installer une pompe à chaleur géothermique ou aérothermique sera donc plus ou moins rentable en fonction de ce COP. Il faut toutefois considérer que plus le COP est élevé, plus la PAC sera onéreuse, et ce quelle que soit la marque (de Dietrich, Ariston, Saunier Duval, Chaffoteaux…). Il faut dire qu’au regard de la hausse des prix de l’énergie, ce type de système qui utilise des énergies renouvelables est particuli[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi