La bourse est fermée
  • Dow Jones

    29 167,24
    -93,57 (-0,32 %)
     
  • Nasdaq

    10 829,85
    +26,93 (+0,25 %)
     
  • Nikkei 225

    26 571,87
    +140,32 (+0,53 %)
     
  • EUR/USD

    0,9597
    -0,0015 (-0,15 %)
     
  • HANG SENG

    17 860,31
    +5,17 (+0,03 %)
     
  • BTC-EUR

    19 940,40
    -203,72 (-1,01 %)
     
  • CMC Crypto 200

    438,72
    -20,41 (-4,45 %)
     
  • S&P 500

    3 650,53
    -4,51 (-0,12 %)
     

La polypilule permet de réduire de 33% la mortalité cardiovasculaire chez les patients traités après un infarctus du myocarde

MADRID, August 26, 2022--(BUSINESS WIRE)--La polypilule élaborée par le CNIC et Ferrer, qui comprend trois médicaments (aspirine, un inhibiteur de l'enzyme de conversion de l'angiotensine (IECA) et une statine), est efficace pour la prévention des événements cardiovasculaires secondaires indésirables chez les personnes ayant déjà subi une crise cardiaque. La polypipule permet de réduire de 33% la mortalité pour raisons cardiovasculaires dans cette population.

Ce communiqué de presse contient des éléments multimédias. Voir le communiqué complet ici : https://www.businesswire.com/news/home/20220826005013/fr/

Dr. Valentín Fuster, principal investigator of the SECURE study, CNIC General Director, Director of Mount Sinai Heart and Physician-in-Chief of The Mount Sinai Hospital Credit: Jordi Bardajil

Il s'agit des conclusions de l'étude SECURE, coordonnée par le Centre national espagnol de recherche cardiovasculaire (CNIC). Les résultats de l'étude ont été présentés aujourd'hui lors d'une session Hot Line lors de la conférence de la Société européenne de cardiologie (ESC 2022) à Barcelone, et publiés dans le New England Journal of Medicine (NEJM)1.

Le Dr Valentín Fuster, chercheur principal de l'étude SECURE, directeur général du CNIC, directeur du service de cardiologie et médecin-chef du Mount Sinai Hospital, déclare: "Les résultats de l'étude SECURE montrent pour la première fois que la polypilule permet d'obtenir des diminutions cliniquement pertinentes du nombre d'événements cardiovasculaires récurrents chez les personnes rétablies d'une crise cardiaque."

L'étude SECURE incluait 2 499 patients originaires de 7 pays européens (Espagne, Italie, Allemagne, République tchèque, France, Pologne et Hongrie) en cours de rétablissement après un infarctus du myocarde. Les participants à cette étude ont été randomisés entre traitement standard et polypilule du CNIC*. L'âge moyen des participants était de 76 ans, et 31% d'entre eux étaient des femmes. La population étudiée incluait 77,9% de personnes atteintes d'hypertension, 57,4% de personnes atteintes de diabète, et 51,3% de personnes présentant des antécédents de tabagisme.

L'essai SECURE a analysé l'incidence de quatre événements cardiovasculaires majeurs: le décès pour raisons cardiovasculaires, l'infarctus du myocarde non mortel, l'AVC non mortel et la revascularisation coronarienne d'urgence (restauration du flux sanguin via une artère coronarienne obstruée). Dans le cadre de cette étude, les patients ont été suivis pendant 3 ans en moyenne, ce qui a permis d'aboutir à des résultats concluants: les patients prenant la polypilule présentaient un risque 24% moindre de manifester ces quatre événements que ceux traités avec les trois médicaments séparément.

La conclusion la plus saillante de cette étude portait sur l'effet de la polypilule sur le principal résultat de décès pour causes cardiovasculaires: l'étude a montré une diminution relative de 33% du nombre de décès pour causes cardiovasculaires - passant de 71 patients du groupe recevant un traitement standard à 48 dans le groupe traité par la polypilule.

L'étude a également révélé que les patients du groupe de traitement par la polypilule présentaient un degré d'adhésion au traitement supérieur à celui du groupe de contrôle, confirmant ainsi les conclusions de l'étude précédente FOCUS2, également financée par l'Union européenne.

Selon Oscar Pérez, responsable du marketing, et agent chargé de l'accès au marché et du développement commercial chez Ferrer, "la diminution de 33% de la mortalité pour raisons cardiovasculaires démontre l'efficacité du traitement par Trinomia, en comparaison avec le traitement standard. Il représente une étape majeure de notre mission qui vise à fournir une valeur importante et différenciée aux personnes atteintes de graves problèmes de santé."

L'essai SECURE a été financé par le programme Horizon 2020 de recherche et d'innovation de l'Union européenne (identifiant de l'étude NCT02596126).

  1. Polypill Strategy in Secondary Cardiovascular Prevention Castellano JM, Fuster V et al. New England Journal of Medicine (NEJM). Août 2022.

  2. Castellano JM, Sanz G, Peñalvo JL, Bansilal S, Fernández-Ortiz A, Alvarez L et al. A polypill strategy to improve adherence: results from the FOCUS project. J Am Coll Cardiol. 18-25 novembre 2014 ;64(20):2071-82

* Trinomia®, Sincronium®, Iltria® contient de l'aspirine (100 mg), l'inhibiteur d'IEC, le ramipril (2,5, 5 ou 10 mg), et l'atorvastatine (20 ou 40 mg).

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

Consultez la version source sur businesswire.com : https://www.businesswire.com/news/home/20220826005013/fr/

Contacts

Pour de plus amples informations ou des entretiens:
Fátima Lois: responsable de la communication - CNIC. flois@cnic.es / 639282477
Alba Soler: responsable de la communication - Ferrer. asolerc@ferrer.com / 699 904 180