La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 569,16
    -97,10 (-1,46 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 083,37
    -74,77 (-1,80 %)
     
  • Dow Jones

    33 290,08
    -533,37 (-1,58 %)
     
  • EUR/USD

    1,1865
    -0,0045 (-0,38 %)
     
  • Gold future

    1 763,90
    -10,90 (-0,61 %)
     
  • BTC-EUR

    30 411,12
    -788,17 (-2,53 %)
     
  • CMC Crypto 200

    888,52
    -51,42 (-5,47 %)
     
  • Pétrole WTI

    71,50
    +0,46 (+0,65 %)
     
  • DAX

    15 448,04
    -279,63 (-1,78 %)
     
  • FTSE 100

    7 017,47
    -135,96 (-1,90 %)
     
  • Nasdaq

    14 030,38
    -130,97 (-0,92 %)
     
  • S&P 500

    4 166,45
    -55,41 (-1,31 %)
     
  • Nikkei 225

    28 964,08
    -54,25 (-0,19 %)
     
  • HANG SENG

    28 801,27
    +242,68 (+0,85 %)
     
  • GBP/USD

    1,3809
    -0,0115 (-0,83 %)
     

Pollution diesel: Mis en examen, Renault clame son innocence

·2 min de lecture

La firme au losange est mise en examen pour la pollution de ses anciens diesels. La firme proteste. Le "dieselgate" Volkswagen, qui lui a coûté plus de trente milliards d'euros est dans toutes les mémoires. Ce scandale a eu un tel retentissement qu'il a quasiment tué le diesel en Europe, malgré les qualités réelles de ces moteurs.

est mis en examen pour ses diesels. C’est une vieille histoire qu’on avait oubliée. Suite au , des investigations avaient été lancées en France. La Commission Royal avait alors mesuré les émissions de seize Renault, parmi une centaine de véhicules diesel récents, voulus représentatifs du parc roulant français. Dans le cadre de l’information judiciaire ouverte le 12 janvier 2017 "Renault a été mis en examen le 8 juin 2021 pour tromperie", souligne un communiqué du constructeur publié ce mardi. Renault devra donc "déposer un cautionnement de 20 millions d’euros dont 18 millions d’euros pour l’éventuel paiement des dommages et des amendes et donner une garantie bancaire d’un montant de 60 millions d’euros pour indemniser les éventuels préjudices".

La firme au losange s’est immédiatement insurgée sur le fond et la forme. "Renault conteste fermement les faits reprochés", a déclaré Gilles Le Borgne, directeur de l’ingénierie du groupe au losange et antérieurement patron de de la Recherche-développement de PSA. "Nous venons juste d’avoir accès au dossier. Et les premières expertises que nous avons découvertes établissent que Renault n’a pas eu de logiciels truqueurs". Ce qui est l’essentiel. Là où l’allemand Volkswagen s’était rendu coupable, c’est dans l’installation d’un logiciel détectant les tests et se mettant en conformité avec la législation uniquement dans ces phases de test. Il y avait là une tromperie caractérisée. Rien à voir ici, explique l’ingénieur en chef, qui a longuement travaillé sur le diesel chez… PSA, ajoutant: "Renault s’indigne d’une procédure qui a duré plus de cinq ans non contradictoire. Nous allons enfin avoir l’occasion de présenter nos arguments".

conteste donc avoir commis la moindre infraction. Ce sur quoi porte la mise en examen, ce sont les écarts entre les rejets polluants officiels constatés dans les cycles d’homologation et ceux en usage client dans la circulation. Selon les techniciens de l’UTAC-CERAM mandatés à l'époque par la Commi[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles