Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 628,57
    -42,77 (-0,56 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 907,30
    -40,43 (-0,82 %)
     
  • Dow Jones

    39 150,33
    +15,57 (+0,04 %)
     
  • EUR/USD

    1,0697
    -0,0009 (-0,09 %)
     
  • Gold future

    2 334,70
    -34,30 (-1,45 %)
     
  • Bitcoin EUR

    60 070,22
    +491,62 (+0,83 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 347,48
    -12,85 (-0,94 %)
     
  • Pétrole WTI

    80,59
    -0,70 (-0,86 %)
     
  • DAX

    18 163,52
    -90,66 (-0,50 %)
     
  • FTSE 100

    8 237,72
    -34,74 (-0,42 %)
     
  • Nasdaq

    17 689,36
    -32,23 (-0,18 %)
     
  • S&P 500

    5 464,62
    -8,55 (-0,16 %)
     
  • Nikkei 225

    38 596,47
    -36,55 (-0,09 %)
     
  • HANG SENG

    18 028,52
    -306,80 (-1,67 %)
     
  • GBP/USD

    1,2645
    -0,0015 (-0,12 %)
     

"La politique n’est pas un challenge TikTok", le "blocus challenge" d’un député LFI irrite les politiques

chathuporn/Adobe Stock

Voilà un concours inédit. Dimanche 5 mars 2023, le député La France insoumise Louis Boyard a lancé un blocus challenge sur les réseaux sociaux, rapporte Le Parisien. Le but de la manœuvre ? Mobiliser la jeunesse pour la journée de grève du 7 mars contre la réforme des retraites, comme il l’explique face caméra : "Le 7 mars, toute la France sera bloquée contre la réforme des retraites. Et parce que cette réforme nous concerne aussi les jeunes, on s’attend à ce que tous les lycées et toutes les universités soient bloqués contre la réforme des retraites. C’est pourquoi on lance le hashtag blocus challenge."

Pour participer, les étudiants et lycéens doivent publier sur les réseaux sociaux leurs photos du blocus de leur établissement scolaire. Parmi les plus belles, l’élu insoumis sélectionnera la plus réussie. « Parmi ces photos, on en tirera une au sort et l’équipe de bloqueurs sera invitée à visiter l’Assemblée nationale avec nous », promet Louis Boyard. De nombreuses personnalités politiques ont réagi suite au post du jeune député de gauche.

Parmi les plus indignés, on retrouve la présidente de l’Assemblée nationale, Yaël Braun-Pivet. "L’Assemblée n’est pas un prix de concours. La politique n’est pas un challenge TikTok. Vous devriez les servir, vous leur faites du mal. Respectez votre fonction, respectez votre institution, respectez les Français !", a-t-elle twitté. Son collègue au sein de la majorité présidentielle, Laurent Croizier, député MoDem de la 1re circonscription du (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

DIRECT - Grève du 7 mars contre la réforme des retraites : un trafic très perturbé à prévoir dans les transports
La facture colossale que pourrait coûter le changement climatique à l'Allemagne
Notre-Dame de Paris : la "Maison du chantier" ouvre au public
Service minimum : est-il vraiment assuré en cas de grève ?
Trottinettes électriques : le gouvernement veut imposer de nouvelles règles à leur utilisation