La bourse est fermée
  • CAC 40

    5 931,06
    +8,20 (+0,14 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 448,31
    -6,55 (-0,19 %)
     
  • Dow Jones

    31 097,26
    +321,83 (+1,05 %)
     
  • EUR/USD

    1,0426
    -0,0057 (-0,54 %)
     
  • Gold future

    1 812,90
    +5,60 (+0,31 %)
     
  • BTC-EUR

    18 427,83
    -327,97 (-1,75 %)
     
  • CMC Crypto 200

    420,84
    +0,70 (+0,17 %)
     
  • Pétrole WTI

    108,46
    +2,70 (+2,55 %)
     
  • DAX

    12 813,03
    +29,26 (+0,23 %)
     
  • FTSE 100

    7 168,65
    -0,63 (-0,01 %)
     
  • Nasdaq

    11 127,84
    +99,11 (+0,90 %)
     
  • S&P 500

    3 825,33
    +39,95 (+1,06 %)
     
  • Nikkei 225

    25 935,62
    -457,42 (-1,73 %)
     
  • HANG SENG

    21 859,79
    -137,10 (-0,62 %)
     
  • GBP/USD

    1,2103
    -0,0072 (-0,59 %)
     

Politique du logement : Emmanuel Macron acculé

Peut-on dire qu’Emmanuel Macron ait conduit une politique du logement depuis cinq ans ? Non, ni souffle ni cap assuré. La preuve la plus éclatante a été apportée sans qu’on s’en aperçoive vraiment : un "choc d’offre" a été promis dès le début du quinquennat, le slogan ayant l’allure martiale d’une décision prise avec la plus absolue détermination. Un silence écrasant s’est vite substitué à l’engagement tonitruant de l’exécutif, actant l’échec fondamental du Président sur ce point. Puis une loi utile et intelligente, la loi Elan, sans génie propre, mais qui aura eu deux mérites : l’acronyme qui lui a servi de nom, réutilisant le paradigme du choc d’offre, un cran en dessous certes, et son contenu, de nature à apporter sans conteste des outils pour moderniser et dynamiser le pilotage de la construction et du parc existant.

On retient aussi la suppression de la taxe d’habitation pour solde de tout compte quant à la révision de la fiscalité immobilière et qui aura sans nul doute constitué la plus parfaite victoire à la Pyrrhus du mandat : on aura donné à la population l’illusion qu’on la choyait en tuant un impôt pour la première fois de l’histoire du pays, ou presque, et on aura surtout déstabilisé les finances de communes et leurs maires, plus réticents que jamais à signer des permis de construire. Un effort louable pour mobiliser le parc existant vacant, gâchés par la confidentialité et la restrictivité des dispositifs comme le Denormandie, pourtant bien pensé. L’impôt sur la fortune, (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Achat immobilier : puis-je faire une offre au-dessus du prix affiché ?
Transaction immobilière : la question du respect de l’acheteur
Investissement locatif : rendement, fiscalité et contraintes du dispositif Denormandie
La dernière île privée du nord de la Bretagne a été vendue
Logement : votre propriétaire peut-il augmenter votre loyer à sa guise ?

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles