La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 570,19
    -52,40 (-0,79 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 130,84
    -39,03 (-0,94 %)
     
  • Dow Jones

    34 584,88
    -166,44 (-0,48 %)
     
  • EUR/USD

    1,1732
    -0,0040 (-0,34 %)
     
  • Gold future

    1 753,90
    -2,80 (-0,16 %)
     
  • BTC-EUR

    40 830,90
    -83,59 (-0,20 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 193,48
    -32,05 (-2,62 %)
     
  • Pétrole WTI

    71,96
    -0,65 (-0,90 %)
     
  • DAX

    15 490,17
    -161,58 (-1,03 %)
     
  • FTSE 100

    6 963,64
    -63,84 (-0,91 %)
     
  • Nasdaq

    15 043,97
    -137,96 (-0,91 %)
     
  • S&P 500

    4 432,99
    -40,76 (-0,91 %)
     
  • Nikkei 225

    30 500,05
    +176,71 (+0,58 %)
     
  • HANG SENG

    24 920,76
    +252,91 (+1,03 %)
     
  • GBP/USD

    1,3737
    -0,0059 (-0,43 %)
     

Les gendarmes verbalisent le conducteur d'un improbable cabriolet "fait maison"

·1 min de lecture

Une rencontre insolite, avec un "concept car made in France". C'est la rencontre faite par la gendarmerie de l'Indre, comme l'a repéré Actu.fr Centre-Val-de-Loire le 18 août. Sur leur page Facebook, les gendarmes racontent avoir arrêté une voiture très spéciale sur la route à hauteur de Meunet-sur-Vatan entre Vierzon et Châteauroux. "Les militaires du peloton de Châteauroux viennent de contrôler un véhicule de la marque Citroën de type Xantia, transformé par son propriétaire en cabriolet".

Sur les photos qui accompagnent ce court récit, on voit en effet une Xantia (à l'origine) coupée à l'arrière, et complètement rafistolée, avec une calandre Audi et un logo BMW à l'arrière. Certains morceaux sont gris foncé, le reste de la voiture étant gris clair. Selon nos confrères, les deux personnes à bord voyageaient depuis la Marne pour rejoindre la côte atlantique pour les vacances.

>> A lire aussi - Ivre, il transportait cinq personnes dans une piscine à l’arrière de son pick-up

Arrêté sur la route, le conducteur a été verbalisé d'une amende de 135 euros puisqu'il n'a pu démontrer que son véhicule était homologué, ainsi que d'une seconde de la même somme pour "défaut de présentation de contrôle technique". D'après le service de communication de la gendarmerie de l'Indre, les deux occupants ont été autorisés à repartir "dans la mesure où ils ne présentaient pas de danger immédiat". Les autorités leur ont cependant fait savoir que la voiture devrait être retirée très prochainement de la (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Citroën ë-C4, BMW i4... les berlines à l'heure de l'électrique
La Tesla Model Y arrive dans les succursales françaises
Karos, l'application qui veut faire accélérer le covoiturage
Voiture électrique : "l'Autopilot" de Tesla dans le viseur des Etats-Unis après des accidents
De nouveaux radars pour traquer les motards trop bruyants bientôt expérimentés

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles