Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 503,27
    -204,75 (-2,66 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 839,14
    -96,36 (-1,95 %)
     
  • Dow Jones

    38 589,16
    -57,94 (-0,15 %)
     
  • EUR/USD

    1,0709
    -0,0033 (-0,31 %)
     
  • Gold future

    2 348,40
    +30,40 (+1,31 %)
     
  • Bitcoin EUR

    62 100,73
    +398,66 (+0,65 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 381,83
    -36,04 (-2,54 %)
     
  • Pétrole WTI

    78,49
    -0,13 (-0,17 %)
     
  • DAX

    18 002,02
    -263,68 (-1,44 %)
     
  • FTSE 100

    8 146,86
    -16,81 (-0,21 %)
     
  • Nasdaq

    17 688,88
    +21,28 (+0,12 %)
     
  • S&P 500

    5 431,60
    -2,14 (-0,04 %)
     
  • Nikkei 225

    38 814,56
    +94,06 (+0,24 %)
     
  • HANG SENG

    17 941,78
    -170,82 (-0,94 %)
     
  • GBP/USD

    1,2686
    -0,0074 (-0,58 %)
     

Policiers tués dans le Nord : qui sont Paul, Manon et Steven, les fonctionnaires victimes d’un accident de la route ?

De gauche à droite, Paul, Manon et Steven, les trois policiers décédés dimanche matin dans une collision entre leur véhicule et une voiture qui, selon les premiers éléments de l’enquête, roulait à contre-sens, dans la métropole lilloise.
De gauche à droite, Paul, Manon et Steven, les trois policiers décédés dimanche matin dans une collision entre leur véhicule et une voiture qui, selon les premiers éléments de l’enquête, roulait à contre-sens, dans la métropole lilloise.

FAITS DIVERS - Après le drame survenu dimanche dans la métropole lilloise, le temps est désormais au recueillement pour les familles des trois jeunes fonctionnaires de police tués dans une collision avec un véhicule au niveau de Villeneuve-d’Ascq. L’accident a également causé la mort du conducteur de l’autre véhicule impliqué et fait deux blessés graves.

Manon, Paul et Steven étaient tous les trois membres du commissariat de police de Roubaix, comme l’a annoncé le compte de la police nationale du Nord sur ses réseaux sociaux. Ils étaient affectés en unité de police secours et, selon la procureure, les policiers accompagnaient une passagère à l’hôpital pour qu’elle y soit examinée en tant que « victime potentielle » de faits sans lien avec cet accident mortel.

« On perd trois de nos frères et sœurs d’arme sur une mission de police du quotidien », a réagi Arnault Boutelier, secrétaire zonal des Hauts-de-France du syndicat Alliance.

Quant à Frédéric Veaux, directeur général de la police nationale, submergé par l’émotion, il les avait décrits dès dimanche comme « des policiers jeunes, volontaires, enthousiastes comme celles et ceux que nous avons l’habitude de rencontrer à l’occasion des cérémonies de sortie d’école de police ».

Une future membre de la brigade équestre

Manon, 24 ans, n’était pas encore titularisée au moment de ce dramatique accident de la route. Au Parisien, Laurent Lehembre, délégué départemental Nord du syndicat Alliance police, souligne que « cela faisait moins d’un an » qu’elle travaillait au commissariat de Roubaix.

PUBLICITÉ

La Voix du Nord précise que la jeune femme devait bientôt intégrer la brigade équestre de Lille pour y être titularisée. Elle était originaire de Roost-Warendin, dans le Douaisis, indique le maire de la commune Lionel Courdavault au quotidien nordique.

« Elle était très courageuse, elle avait choisi d’intégrer le commissariat de Roubaix après avoir été bien classée », a d’ailleurs souligné l’élu.

Un jeune père de famille et un futur papa

Paul et Steven, tous deux âgés de 25 ans, officiaient sur cette zone « depuis trois ou quatre ans », comme l’a expliqué Laurent Lehembre.

Et comme a tenu à le rappeler le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin ce lundi 22 mai lors d’une conférence de presse à Roubaix, le policier prénommé Paul allait prochainement devenir père. Gérald Darmanin a ainsi indiqué avoir une pensée pour « cette femme enceinte qui ne va pas pouvoir présenter son futur enfant à son papa ».

Au sujet de Steven, originaire de Denain et déjà père d’un enfant de moins d’un an, Gérald Darmanin a évoqué « cet enfant qui va avoir un an et qui ne va pas connaître son père ».

Hommage national et cagnotte pour les familles

« La vie était devant eux », a encore souligné le locataire de la Place Beauvau ce lundi. À cette occasion, il a d’ailleurs annoncé qu’il présiderait « en fin de semaine » une cérémonie d’hommage à Roubaix pour les trois agents.

Le ministre de l’Intérieur a aussi fait savoir qu’« un hommage national a été décrété » en parallèle « par le président de la République » qui a décrété la lecture d’un discours d’hommage « dans tous les commissariats, brigades de gendarmerie, préfectures et sous-préfecture ».

De ce fait, lors de la cérémonie d’hommage pour Manon, Steven et Paul, « tous les commissariats de France, toutes les brigades de gendarmerie » pourront avoir une pensée pour « ces trois jeunes policiers [qui] étaient du Nord, de familles du coin ».

Par ailleurs, une cagnotte a été ouverte à l’initiative de la commissaire adjointe au commissariat de Roubaix, Prune Guesnier. En cours de vérification à l’heure où ces lignes sont écrites, elle devra permettre de récolter des fonds qui « iront aux familles des victimes, Manon, Steven et de Paul », écrit l’Amicale de la police nationale sur Facebook.

À voir également sur Le HuffPost :

À Marseille, trois morts dans une fusillade dans l’Est de la ville

Au Teknival, trois personnes en urgence absolue déjà prises en charge