La bourse ferme dans 1 h 34 min
  • CAC 40

    5 800,33
    +16,92 (+0,29 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 362,71
    +14,11 (+0,42 %)
     
  • Dow Jones

    29 540,11
    -50,30 (-0,17 %)
     
  • EUR/USD

    0,9675
    -0,0013 (-0,14 %)
     
  • Gold future

    1 651,20
    -4,40 (-0,27 %)
     
  • BTC-EUR

    19 844,71
    +122,69 (+0,62 %)
     
  • CMC Crypto 200

    439,96
    +6,86 (+1,58 %)
     
  • Pétrole WTI

    79,49
    +0,75 (+0,95 %)
     
  • DAX

    12 335,71
    +51,52 (+0,42 %)
     
  • FTSE 100

    6 990,08
    -28,52 (-0,41 %)
     
  • Nasdaq

    10 963,58
    +95,66 (+0,88 %)
     
  • S&P 500

    3 698,42
    +5,19 (+0,14 %)
     
  • Nikkei 225

    26 431,55
    -722,28 (-2,66 %)
     
  • HANG SENG

    17 855,14
    -78,13 (-0,44 %)
     
  • GBP/USD

    1,0857
    +0,0001 (+0,01 %)
     

Polestar vs Citroën : enfin un déblocage de la situation pour la France

Alors que le conflit Citroën – Polestar semblait encore s’envenimer au début de l’été, c’est un apaisement entre les deux constructeurs automobiles qui signe la rentrée 2022.

La rentrée va peut-être être marquée par la fin d’une situation ubuesque empêchant la marque Polestar de commercialiser ses modèles 100 % électrique en France. Citroën avait réussi à bloquer l’introduction de la marque en France à cause d’une sombre histoire de ressemblance de logo. Dans un article paru le 31 août 2022 sur Le Monde, on apprend qu’un accord entre les deux marques aurait été trouvé après plusieurs années de conflit. Ce qui lèverait, enfin, le bannissement de Polestar en France.

Signe que la situation se débloque, le site de Polestar qui était jusqu’à maintenant inaccessible depuis la France, est désormais consultable librement. On n’attend plus que les annonces de Polestar sur ses ambitions commerciales sur notre territoire, avec 3 ans de retard sur le reste de l’Europe.

Retour sur le logo de la discorde

Citroën avait réussi à bloquer Polestar sur le territoire français à cause de son logo. Polestar, marque du groupe Volvo, a été lancée avec un logo stylisé représentant l’étoile polaire. Le problème, c’est que cette étoile a été imaginée avec deux chevrons s’opposant. Il n’en fallait pas moins pour que Citroën, la marque aux chevrons, dénonce une ressemblance avec sa propre identité, et attaque Polestar.

[Lire la suite]