La bourse ferme dans 2 h 6 min
  • CAC 40

    7 156,69
    -16,29 (-0,23 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 277,09
    +8,81 (+0,21 %)
     
  • Dow Jones

    35 028,65
    -339,82 (-0,96 %)
     
  • EUR/USD

    1,1353
    +0,0006 (+0,06 %)
     
  • Gold future

    1 846,90
    +3,70 (+0,20 %)
     
  • BTC-EUR

    37 407,75
    -17,56 (-0,05 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 010,49
    +15,75 (+1,58 %)
     
  • Pétrole WTI

    86,75
    -0,21 (-0,24 %)
     
  • DAX

    15 839,31
    +29,59 (+0,19 %)
     
  • FTSE 100

    7 571,70
    -17,96 (-0,24 %)
     
  • Nasdaq

    14 340,25
    -166,64 (-1,15 %)
     
  • S&P 500

    4 532,76
    -44,35 (-0,97 %)
     
  • Nikkei 225

    27 772,93
    +305,70 (+1,11 %)
     
  • HANG SENG

    24 952,35
    +824,50 (+3,42 %)
     
  • GBP/USD

    1,3638
    +0,0026 (+0,19 %)
     

De polémiste à homme politique, Eric Zemmour a-t-il réussi sa mue ?

·1 min de lecture

Pour son tout premier discours devant ses fidèles, en tant que candidat à la présidence de la République, Eric Zemmour a décidé d'établir ses quartiers au Parc des Expositions à Villepinte. Un premier meeting marqué par des affrontements entre ses suiveurs et des membres de SOS Racisme, mais aussi par sa diatribe à l'encontre de l'actuel président de la République Emmanuel Macron.

"Emmanuel Macron est fondamentalement inintéressant"

"Ce n'est pas seulement la personne d'Emmanuel Macron que nous allons vaincre, mais encore mieux : son idéologie. Ce système dont il est le porte-drapeau, le porte-parole et l'exécutant. La personne d'Emmanuel Macron ne nous intéresse pas parce qu'elle est fondamentalement inintéressante. Personne ne sait qui il est, parce qu'il n'est personne", a-t-il asséné, devant la clameur du public.

Porté par une foule totalement subjuguée par sa verve, il en a également profité pour réduire à néant la politique mise en place par le président, notamment depuis la crise du Covid-19. "Derrière le masque de la parfaite intelligence technocratique, la montagne d'idées superficielles, les slogans contradictoires, le 'en même temps', synonyme de désordre, et le 'quoi qu'il en coûte', synonyme de ruine, il n'y a personne. Il n'y a rien." a martelé encore Eric Zemmour.

Ces attaques au vitriol sont-elles synonymes d'une transformation réussie pour Eric Zemmour ? "On a vu un candidat à l'élection présidentielle. On a oublié le polémiste. Il y avait des drapeaux par diz...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles