Marchés français ouverture 7 h 12 min
  • Dow Jones

    33 597,92
    +1,58 (+0,00 %)
     
  • Nasdaq

    10 958,55
    -56,34 (-0,51 %)
     
  • Nikkei 225

    27 468,82
    -217,58 (-0,79 %)
     
  • EUR/USD

    1,0510
    -0,0004 (-0,04 %)
     
  • HANG SENG

    18 814,82
    -626,36 (-3,22 %)
     
  • BTC-EUR

    16 055,68
    -334,63 (-2,04 %)
     
  • CMC Crypto 200

    395,83
    -6,21 (-1,54 %)
     
  • S&P 500

    3 933,92
    -7,34 (-0,19 %)
     

Points de charge publics : c’est encore loupé, pour les cent mille promis

Image © Gireve

100.000 bornes de charge publiques avant la fin de l’année ? Malgré une hausse de 53 % en un an, cet objectif hautement symbolique que le gouvernement s’était donné pour la fin 2021 ne sera pas atteint en 2022 non plus. Mais il existe des raisons d’espérer.

Les automobilistes pionniers de l’électrique s’aperçoivent qu’en matière de bornes de charge comme ailleurs, la quantité ne fait pas tout. La qualité importe autant, sinon davantage, comme pourraient vous le dire tous ceux qui ont eu le déplaisir de tomber sur une borne hors-service ou en maintenance.

Voilà pourquoi la dernière livraison du Baromètre national des infrastructures de recharge ouvertes au public publié par l’association nationale pour le développement de la mobilité électrique (Avere-France) en collaboration avec le ministère de la Transition écologique préfère se focaliser sur l’amélioration du taux de disponibilité moyen des points de charge, plutôt que sur l’évolution de leur nombre.

Il aurait fallu au moins 4.000 installations mensuelles pour atteindre les 100.000 bornes avant la fin 2022

Non qu’une hausse de 53 % sur les 12 derniers mois ne soit pas appréciable, bien au contraire. Mais elle reste inférieure au rythme soutenu en 2021, avec 64 % d’augmentation. La pénurie persistante de composants électroniques et de main d’œuvre qualifiée ne facilite pas la tâche des installateurs. Encore que ces derniers déclarent souffrir davantage de “l’empilement des contraintes administratives”, pour reprendre l’expression choisie par François Gatineau, Président de Mobileese qui conseille les collectivités locales chargées de gérer l’appel d’offres et de s’assurer du respect des normes de sécurité.

Lire aussiL'Europe veut une station de charge rapide tous les 60 km

Le 31 octobre dernier, le Baromètre susmentionné comptabilisait 75.279 points de recharge accessibles au public, contre soixante-dix mille un mois plus tôt et 53.667 au 31 décembre 2021. “Depuis le début de l’année, 6.857 nouvelles stations représentant 21.048 points de recharge ouverts au public ont été déployés sur le territoire”, constatait l’Avere-France à la fin du mois d’octobre. Preuve que l’affaire avance, bon gré mal gré.

De la sorte et au rythme où vont les implantations, il apparaît [...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi