Marchés français ouverture 3 h 43 min
  • Dow Jones

    31 270,09
    -121,43 (-0,39 %)
     
  • Nasdaq

    12 997,75
    -361,04 (-2,70 %)
     
  • Nikkei 225

    28 792,14
    -766,96 (-2,59 %)
     
  • EUR/USD

    1,2051
    -0,0016 (-0,13 %)
     
  • HANG SENG

    29 118,30
    -762,12 (-2,55 %)
     
  • BTC-EUR

    41 257,16
    +445,39 (+1,09 %)
     
  • CMC Crypto 200

    995,30
    +7,20 (+0,73 %)
     
  • S&P 500

    3 819,72
    -50,57 (-1,31 %)
     

Le point sur les commandes de vaccins par l'Europe

·2 min de lecture

L'Europe a signé à ce jour six contrats pour la livraison de vaccins avec des laboratoires. Certains ont commencé à produire, d'autres pas encore. Retards, délais, négociations : ou en sommes nous vraiment, aujourd'hui de ces fameux vaccins?

La Commission européenne, qui négocie au nom des 27 Etats membres de l'Union, a précommandé au total quelque 2,2 milliards de doses. L'Europe a signé à ce jour six contrats avec des fabricants de vaccins anti-Covid. Trois sont autorisés mais ont subi d'importants retards de production. Le vaccin du duo germano-américain BioNTech-Pfizer a été, fin décembre, le premier approuvé par le régulateur européen, suivi le 6 janvier par l'américain Moderna, puis le suédo-britannique AstraZeneca le 29 janvier. Ces trois vaccins nécessitent deux injections et donc deux doses par personne. Au 1er février, l'Union avait reçu 18,5 millions de doses, dont 17,6 millions de BioNTech-Pfizer et 854.000 doses de Moderna. Collectivement, les Vingt-Sept ont injecté en moyenne 2,4 doses pour 100 personnes, avec d'importantes disparités selon les pays. L'UE table sur la livraison de 100 millions de doses au 1er trimestre, puis d'au moins 300 millions au 2e trimestre, soit un potentiel de quelque 200 millions d'Européens vaccinés d'ici fin juin. Les prix négociés par la Commission pour ces vaccins devaient rester strictement confidentiels. Ils avaient été révélés "par inadvertance" mi-décembre sur Twitter par la secrétaire d'Etat belge chargée du Budget. Le prix par dose varie de 1,78 euro pour AstraZeneca, à 18 dollars (soit 14,70 euros) pour Moderna, avec Pfizer-BioNTech à 12 euros. Le coût des doses d'AstraZeneca vendues à l'UE était estimé par le laboratoire à 870 millions d'euros, une information noircie mais lisible du contrat mis en ligne vendredi par la Commission.

BioNTech-Pfizer : 600 millions de doses précommandées

Un premier contrat signé à l'automne prévoyait la livraison de 200 millions de doses avant septembre 2021, puis de 100 millions plus tard. Un second contrat conclu le 8 janvier porte sur 300 millions de doses additionnelles - avec des livraisons débutant au deuxième trimestre. Et ce grâce au démarrage en février d'une nouvelle unité de production de BioNTech à Marburg (A[...]

Lire la suite sur challenges.fr