La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 073,35
    +190,02 (+3,23 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 533,17
    +96,88 (+2,82 %)
     
  • Dow Jones

    31 500,68
    +823,32 (+2,68 %)
     
  • EUR/USD

    1,0559
    +0,0034 (+0,33 %)
     
  • Gold future

    1 828,10
    -1,70 (-0,09 %)
     
  • BTC-EUR

    20 284,33
    -186,94 (-0,91 %)
     
  • CMC Crypto 200

    462,12
    +8,22 (+1,81 %)
     
  • Pétrole WTI

    107,06
    +2,79 (+2,68 %)
     
  • DAX

    13 118,13
    +205,54 (+1,59 %)
     
  • FTSE 100

    7 208,81
    +188,36 (+2,68 %)
     
  • Nasdaq

    11 607,62
    +375,43 (+3,34 %)
     
  • S&P 500

    3 911,74
    +116,01 (+3,06 %)
     
  • Nikkei 225

    26 491,97
    +320,72 (+1,23 %)
     
  • HANG SENG

    21 719,06
    +445,19 (+2,09 %)
     
  • GBP/USD

    1,2270
    +0,0009 (+0,07 %)
     

Pointée vers la Terre, une énorme tache solaire aux conséquences imprévisibles

C'est chaud. | HO / NASA / AFP
C'est chaud. | HO / NASA / AFP

«Pas de panique», rassurent les scientifiques –ce qui ne manquera bien sûr pas d'agiter les anxiétés des angoissés de nature. Les astronomes ont observé une tache solaire géante désormais directement pointée vers la Terre et qui, dans le pire des scénarios, pourrait la menacer de sensibles perturbations électromagnétiques aux conséquences incertaines.

Ces taches solaires (sunspot en anglais) sont des points sombres sur la surface de notre astre, car plus froids que la région qui les entoure, et synonymes d'une activité magnétique particulièrement intense.

À lire aussiGlobal Dream I et II, les bateaux de croisière géants dont les premiers voyages seront pour la casse

Quelque peu mystérieuses pour la science, ces irrégularités et leur magnétisme extrême sont souvent associés à des éruptions solaires et des éjections de masse coronale, comme l'explique Interesting Engineering.

Cette tache-ci, dont la taille a doublé ces derniers jours, a été baptisée «AR3038» et semble présenter un champ magnétique perturbé. Les sunspots disparaissent parfois d'elles-mêmes.

Colère solaire

Dans le cas contraire, elles peuvent se transformer en éruption solaire, une projection intense de lumière et de radiations qui, si elle fouette le champ magnétique protégeant la Terre, peut provoquer des perturbations catastrophiques, comme ce fut le cas en 1989 au Québec par exemple, quand 6 millions de personnes se sont soudainement retrouvées privées d'électricité.

Une telle éruption ne serait aucunement une surprise: le Soleil a débuté en 2020 un nouveau cycle d'éruptions potentiellement majeures d'une durée de onze ans. Plusieurs de ces tempêtes solaires se sont déjà produites ces derniers mois, et d'autres viendront immanquablement.

À lire aussiMembre de l'Otan, l'Estonie visée par des simulations de tirs de missiles russes

En...

Lire la suite sur korii.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles