La bourse ferme dans 4 h 8 min
  • CAC 40

    6 742,23
    +66,33 (+0,99 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 124,37
    +7,75 (+0,19 %)
     
  • Dow Jones

    34 838,16
    -97,31 (-0,28 %)
     
  • EUR/USD

    1,1893
    +0,0017 (+0,14 %)
     
  • Gold future

    1 812,40
    -9,80 (-0,54 %)
     
  • BTC-EUR

    32 552,81
    -925,77 (-2,77 %)
     
  • CMC Crypto 200

    940,94
    -19,96 (-2,08 %)
     
  • Pétrole WTI

    71,53
    +0,27 (+0,38 %)
     
  • DAX

    15 597,29
    +28,56 (+0,18 %)
     
  • FTSE 100

    7 102,80
    +21,08 (+0,30 %)
     
  • Nasdaq

    14 681,07
    +8,39 (+0,06 %)
     
  • S&P 500

    4 387,16
    -8,10 (-0,18 %)
     
  • Nikkei 225

    27 641,83
    -139,19 (-0,50 %)
     
  • HANG SENG

    26 194,82
    -40,98 (-0,16 %)
     
  • GBP/USD

    1,3936
    +0,0053 (+0,38 %)
     

Voici le poids des forces chinoises face à l'armée américaine

·1 min de lecture

Sous l'impulsion de Xi Jinping, au pouvoir depuis huit ans, la Chine se démène pour s'affirmer comme une puissance militaire de premier plan. Au niveau régional, le pays a entrepris une militarisation à grande échelle de la mer de Chine méridionale, zone très disputée, où Xi Jinping a d'ores et déjà fait construire plusieurs bases militaires sur des îles artificielles.

Les accrochages, notamment avec les Philippines et le Vietnam, sont de plus en plus récurrents dans cette zone stratégique riche en hydrocarbures et où transite un tiers du commerce maritime mondial. Washington, de son côté, s'oppose aux velléités expansionniste de Pékin au-delà de sa zone économique exclusive (ZEE) et mène régulièrement des patrouilles militaires dans la zone.

À lire aussi — La Chine construirait 100 nouveaux silos pour ses missiles nucléaires, selon des images satellites

Un peu plus au nord, le pays multiplie les incursions aériennes et les menaces d'invasion de Taïwan, qu'il revendique toujours comme partie intégrante de son territoire. En octobre 2020, Xi Jinping n'avait pas hésité à affirmer que la démocratie insulaire finirait par revenir "de gré ou de force" sous contrôle chinois. Une intimidation de plus en plus pesante, qui pousse Taipei à revoir à la hausse son budget de défense ; et les États-Unis à exprimer leur inquiétude de la situation.

Xi Jinping, attaché aux symboles, espère faire de l'Armée populaire de libération (APL) une force moderne d'ici 2027 — date du centenaire de sa (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Donald Trump va porter plainte contre Facebook, Twitter et Google pour l'avoir banni des réseaux sociaux
Sanofi annonce son vaccin contre le Covid-19 pour décembre prochain
Monaco parmi les premiers États au monde à se doter d'une identité numérique
Emmanuel Macron convie de grands patrons étrangers à Versailles pour un nouveau 'Choose France'
Le 2e tour des régionales confirme le statu quo du premier, le RN ne remporte aucune région

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles