Marchés français ouverture 46 min
  • Dow Jones

    33 761,05
    +424,35 (+1,27 %)
     
  • Nasdaq

    13 047,19
    +267,29 (+2,09 %)
     
  • Nikkei 225

    28 869,02
    +322,04 (+1,13 %)
     
  • EUR/USD

    1,0247
    -0,0011 (-0,10 %)
     
  • HANG SENG

    20 100,38
    -75,24 (-0,37 %)
     
  • BTC-EUR

    24 065,02
    -132,86 (-0,55 %)
     
  • CMC Crypto 200

    585,92
    +14,64 (+2,56 %)
     
  • S&P 500

    4 280,15
    +72,88 (+1,73 %)
     

PNF: Perquisition à l'Hôtel de Ville dans le dossier de la tour Triangle à Paris

Herzog et de Meuron

Les enquêteurs ont perquisitionné, mercredi, les bureaux de l'Hôtel de Ville à Paris dans le cadre du dossier de la tour Triangle, dont la construction a démarré en février dernier dans le 15ème arrondissement, malgré les polémiques.

Une perquisition est en cours depuis mercredi matin à l'Hôtel de Ville de Paris dans le dossier de la très controversée tour Triangle, ont indiqué à l'AFP l'entourage de la maire Anne Hidalgo et une source proche, . Menée par deux magistrats instructeurs, selon l'entourage de la maire, la perquisition fait suite à l'information judiciaire ouverte en mars par le parquet national financier (PNF) pour des soupçons de favoritisme dans le contrat d'exploitation du Parc des expositions dans le XVe arrondissement de Paris, où la construction de la tour a débuté.

Le bureau d'Anne Hidalgo perquisitionné

"C'est la suite logique et cohérente de l'information judiciaire", a commenté l'entourage d'Anne Hidalgo qui se dit "à disposition de la justice" et pour qui la perquisition se passe "de manière très calme, sans panique". Des techniciens ont prévu de fouiller des ordinateurs pour y saisir des documents à la direction de l'urbanisme, celle des affaires judiciaires, des affaires financières, aux services généraux et au cabinet de la maire, a précisé la même source.

Les enquêteurs sont entrés dans le bureau d'Anne Hidalgo, où ils "sont restés un quart d'heure", toujours selon la même source. La maire, en déplacement à Avignon pour le festival, était absente mais rentrera mercredi soir pour . Personne à la mairie n'est "mis en cause, encore moins mis en examen", souligne le cabinet de la maire, dans ce dossier qui remonte au début des années 2010, quand Bertrand Delanoë était maire, Anne Hidalgo première adjointe à l'urbanisme et la Première ministre Elisabeth Borne, directrice à l'urbanisme.

L'enquête du PNF

Le PNF avait ouvert une enquête préliminaire pour "favoritisme" et "recel de favoritisme" en juin 2021, puis une information judiciaire en mars. La Ville de Paris avait résilié le contrat de concession attribué à la société Viparis, puis lui avait à nouveau confié l'exploitation du complexe événementiel via un bail emphytéotique à l'issue d'un appel d'offres jugé contestable[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles