La bourse ferme dans 1 h 3 min
  • CAC 40

    6 675,43
    -37,05 (-0,55 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 942,63
    -19,78 (-0,50 %)
     
  • Dow Jones

    34 168,37
    -178,66 (-0,52 %)
     
  • EUR/USD

    1,0418
    +0,0013 (+0,13 %)
     
  • Gold future

    1 748,30
    -5,70 (-0,32 %)
     
  • BTC-EUR

    15 527,73
    -485,96 (-3,03 %)
     
  • CMC Crypto 200

    378,63
    -1,66 (-0,44 %)
     
  • Pétrole WTI

    75,50
    -0,78 (-1,02 %)
     
  • DAX

    14 421,66
    -119,72 (-0,82 %)
     
  • FTSE 100

    7 484,80
    -1,87 (-0,02 %)
     
  • Nasdaq

    11 135,80
    -90,55 (-0,81 %)
     
  • S&P 500

    3 996,11
    -30,01 (-0,75 %)
     
  • Nikkei 225

    28 162,83
    -120,20 (-0,42 %)
     
  • HANG SENG

    17 297,94
    -275,64 (-1,57 %)
     
  • GBP/USD

    1,2043
    -0,0048 (-0,40 %)
     

Pneus neige obligatoires : il n'y aura pas d'amende d'ici fin 2022

PIXABAY

Les automobilistes concernés par l'obligation d'équiper son véhicule de pneus neige auront le temps de se préparer. Si la mesure entre en vigueur ce 1er novembre, en revanche, il ne devrait pas en effet y avoir de sanction avant la fin de l'année, rapporte France Bleu, vendredi 28 octobre.

Les automobilistes ne devront pas s'acquitter d'une amende de 135 euros dans les régions montagneuses s’ils n’ont pas de pneus d’hiver, "au moins jusqu'au 31 décembre", précise Franceinfo. Le gouvernement souhaite prolonger la tolérance en laissant un délai supplémentaire aux conducteurs. Le décret qui instaure la sanction n'a pas encore été pris par l'exécutif. "À ce stade et au minimum jusqu'à fin 2022, il n'y aura donc pas de sanction", a expliqué le ministère des Transports à nos confrères.

Pour rappel, cette mesure, qui entrera en vigueur à compter de ce 1er novembre, jusqu’au 31 mars 2023, impose aux automobilistes d'équiper leurs véhicules de pneus hiver, de chaînes amovibles ou de chaussettes à neige. Cette obligation s’applique aux véhicules légers, aux utilitaires, aux camping-cars, aux poids lourds et aux autocars, chaque année, en période hivernale dans 48 départements situés dans les régions montagneuses.

L’objectif de cette mesure vise à "renforcer la sécurité des usagers en réduisant les risques spécifiques liés à la conduite sur routes enneigées ou verglacées", indique la Sécurité routière sur son site internet. "Il s’agit aussi d’éviter les situations de blocage en région montagneuse, (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Fin des moteurs thermiques en 2035 : accord "historique" entériné à l'UE
Ford : il n'y aura pas de voiture autonome
ZFE : pourquoi vous ne serez pas verbalisé avant 2024
Le constructeur Ford met fin à l'aventure de la Fiesta
Le Mondial de l'Auto 2022 a attiré un peu moins de 400.000 visiteurs