Marchés français ouverture 7 h 49 min
  • Dow Jones

    35 258,61
    -36,15 (-0,10 %)
     
  • Nasdaq

    15 021,81
    +124,47 (+0,84 %)
     
  • Nikkei 225

    29 025,46
    +474,56 (+1,66 %)
     
  • EUR/USD

    1,1614
    -0,0004 (-0,03 %)
     
  • HANG SENG

    25 409,75
    +78,75 (+0,31 %)
     
  • BTC-EUR

    53 385,16
    +163,40 (+0,31 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 430,53
    -21,11 (-1,45 %)
     
  • S&P 500

    4 486,46
    +15,09 (+0,34 %)
     

Pneus hiver obligatoires : la liste des communes toujours pas arrêtée

·2 min de lecture

En plaine comme en montagne, à compter du 1er novembre, les pneus hiver ou les chaînes seront obligatoires, sous peine d’amende. Las ! Tous les préfets n’ont pas arrêté la liste des voies concernées. Il y a pourtant urgence à s’équiper.

Au début du mois de septembre, les membres du Syndicat des Professionnels du Pneu se félicitaient de l’entrée en vigueur en France d’une obligation inspirée de ce qui se pratique chez nos voisins du Nord et de l’Est. A compter de ce 1er novembre 2021 et jusqu’au 31 mars 2022 (puis chaque année durant la même période de cinq mois), les automobilistes seront tenus d’emporter des chaînes à neige (ou des chaussettes textiles), à défaut de chausser quatre pneus hiver homologués. Et ce, sous peine de procès-verbal et d’amende de 135 euros (contravention de 4ème classe).

A moins de six semaines de la date fatidique du 1er novembre, l’enthousiasme des professionnels se teinte d’inquiétude. Car de nombreux départements n’ont toujours pas décidé quelles communes et quelles voies de circulations seront soumises à cette obligation d’équipement. Or, ce ne sont pas moins de 48 départements (liste en fin de page) qui sont concernés, en montagne comme en plaine. Avec cette subtilité encore méconnue : tout le territoire d’un département n’est pas forcément inclus dans les zones à équipements obligatoires.

D’une commune à l’autre, les pneus hiver ne seront pas forcément obligatoires

Il revient à chaque préfet de dresser la liste des communes et des voies classées dans ladite zone. Or, ces travaux ont pris du retard, au point d’inciter le Syndicat des Professionnels du Pneu (SPP) à tirer la sonnette d’alarme. “L’obligation de disposer d’équipements hivernaux étant effective dans moins de 6 semaines, il me paraît indispensable que les pouvoirs publics — et les préfets en particulier — diffusent au plus vite une information claire sur les zones concernées pour que les automobilistes et transporteurs puissent prendre leurs dispositions en toute connaissance de cause”, martèle Dominique Stempfel, Président du SPP.

Nombre d’automobilistes risquent en effet de recevoir l’information trop tardivement pour anticiper leurs achats. “Ce retard est inquiétant, voire désinvolte, vis-à-vis des a[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles