La bourse ferme dans 8 h 10 min
  • CAC 40

    6 685,02
    +19,82 (+0,30 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 946,65
    +11,14 (+0,28 %)
     
  • Dow Jones

    33 849,46
    -497,57 (-1,45 %)
     
  • EUR/USD

    1,0361
    +0,0016 (+0,16 %)
     
  • Gold future

    1 752,30
    +12,00 (+0,69 %)
     
  • BTC-EUR

    15 872,60
    +114,72 (+0,73 %)
     
  • CMC Crypto 200

    388,01
    +7,72 (+2,03 %)
     
  • Pétrole WTI

    78,46
    +1,22 (+1,58 %)
     
  • DAX

    14 394,21
    +10,85 (+0,08 %)
     
  • FTSE 100

    7 512,51
    +38,49 (+0,51 %)
     
  • Nasdaq

    11 049,50
    -176,86 (-1,58 %)
     
  • S&P 500

    3 963,94
    -62,18 (-1,54 %)
     
  • Nikkei 225

    28 027,84
    -134,99 (-0,48 %)
     
  • HANG SENG

    18 187,74
    +889,80 (+5,14 %)
     
  • GBP/USD

    1,2028
    +0,0063 (+0,53 %)
     

Pneus hiver : vous ne risquez pas d’amende de 135 €, mais vous risquez bien plus

À partir du 1er novembre 2022, la Loi Montagne devait sanctionner les automobilistes qui ne disposent pas des équipements pneumatiques requis sur certains massifs montagneux. Néanmoins, quelques jours avant son application, le gouvernement a décidé de prolonger la période sans sanction.

Pas de sanction pécuniaire avant 2023, en l’absence des équipements requis par la Loi Montagne II : certains automobilistes verront ce message comme une bonne nouvelle. Après une première saison hivernale placée sous le signe de la pédagogie, plutôt que de la répression, le gouvernement repousse encore le décret impliquant le début des sanctions à début 2023, ou plus tard. Le ministre des Transports a confirmé l’information à RMC ce vendredi 28 octobre 2022 : « La décision n’a pas été prise de prendre un décret créant la sanction. »

Derrière cette communication, particulièrement floue, de la part du gouvernement sur l’application de la loi, les professionnels du pneu doivent eux continuer à bien conseiller les clients. Les automobilistes risquent donc se retrouver face à des informations qui peuvent paraître contradictoires. Le décret est bien entré en vigueur en 2021, mais les sanctions en cas de non-respect de la loi sont encore absentes.

Qu’est-ce que la Loi Montagne ?

Depuis l’entrée en vigueur de la Loi Montagne II en 2021, il est obligatoire pour les automobilistes d’équiper leur véhicule pour des conditions hivernales, afin de pouvoir circuler dans certains massifs montagneux préalablement définis.

[Lire la suite]