La bourse est fermée
  • CAC 40

    5 703,22
    -80,67 (-1,39 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 636,44
    -48,84 (-1,33 %)
     
  • Dow Jones

    30 932,37
    -469,64 (-1,50 %)
     
  • EUR/USD

    1,2088
    -0,0099 (-0,81 %)
     
  • Gold future

    1 733,00
    -42,40 (-2,39 %)
     
  • BTC-EUR

    39 934,12
    +1 344,51 (+3,48 %)
     
  • CMC Crypto 200

    912,88
    -20,25 (-2,17 %)
     
  • Pétrole WTI

    61,66
    -1,87 (-2,94 %)
     
  • DAX

    13 786,29
    -93,04 (-0,67 %)
     
  • FTSE 100

    6 483,43
    -168,53 (-2,53 %)
     
  • Nasdaq

    13 192,35
    +72,92 (+0,56 %)
     
  • S&P 500

    3 811,15
    -18,19 (-0,48 %)
     
  • Nikkei 225

    28 966,01
    -1 202,26 (-3,99 %)
     
  • HANG SENG

    28 980,21
    -1 093,96 (-3,64 %)
     
  • GBP/USD

    1,3921
    -0,0091 (-0,65 %)
     

Plusieurs enquêtes fédérales américaines visent GameStop pour soupçons de manipulation

·2 min de lecture

Le gouvernement américain et un régulateur fédéral enquêtent pour déterminer si la flambée fin janvier du prix de certains titres à Wall Street, dont celui de GameStop, s'apparente à de la manipulation, rapporte jeudi 11 février le Wall Street Journal. Selon le quotidien financier, la section anti-fraudes du ministère de la Justice et le procureur de la région de San Francisco, en Californie, cherchent à obtenir des informations de la part de plateformes de courtage en ligne, utilisées par de nombreux investisseurs amateurs pour réaliser leurs transactions boursières.

Les enquêteurs ont notamment sollicité la populaire application Robinhood, dont le siège est situé à Menlo Park, dans la banlieue de San Francisco, affirme le Wall Street Journal. L'entreprise avait été vilipendée par de nombreux utilisateurs pour avoir limité les achats d'actions et d'options de plusieurs sociétés ciblées par la fièvre spéculative qui s'est emparée de Wall Street le mois dernier. Par ailleurs, l'agence supervisant les marchés des matières premières (CFTC) a ouvert une enquête préliminaire sur de possibles comportements illicites de boursicoteurs du site Reddit ayant appelé à investir massivement dans l'argent-métal, indique le quotidien américain.

À lire aussi — Bernie Sanders et Elizabeth Warren appellent à réguler Wall Street après l'affaire GameStop

La CFTC avait affirmé début février qu'elle observait "de près l'activité récente sur le marché de l'argent" et qu'elle restait "vigilante pour surveiller ce marché en cas de fraude et de manipulation". Elle a indiqué à l'AFP ne pas pouvoir faire de commentaires. Le ministère de la Justice n'avait pas répondu dans l'immédiat aux sollicitations de l'agence.

L'affaire GameStop avait débuté quand une armée d'investisseurs en herbe s'était liguée contre de grands fonds spéculatifs de Wall Street ayant parié sur l'effondrement boursier de GameStop et d'autres entreprises à la santé financière fragile et au modèle économique déclinant. Des achats (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Les voitures de luxe Jaguar seront 100% électriques à partir de 2025
En 2020, les aéroports européens sont revenus à leurs niveaux de trafic de 1995
La PDG de Bumble Whitney Wolfe Herd est la plus jeune femme à introduire une entreprise en Bourse
Disney continue à grossir dans le streaming et se rapproche de Netflix
Magnum, Kinder, Leffe... Le top 10 des meilleures innovations en produits de grande consommation