Marchés français ouverture 1 h 57 min
  • Dow Jones

    33 677,27
    -68,13 (-0,20 %)
     
  • Nasdaq

    13 996,10
    +146,10 (+1,05 %)
     
  • Nikkei 225

    29 658,08
    +119,38 (+0,40 %)
     
  • EUR/USD

    1,1965
    +0,0010 (+0,08 %)
     
  • HANG SENG

    28 850,00
    +352,75 (+1,24 %)
     
  • BTC-EUR

    53 696,75
    +2 701,63 (+5,30 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 386,49
    +92,50 (+7,15 %)
     
  • S&P 500

    4 141,59
    +13,60 (+0,33 %)
     

Plume: l'outil pédagogique qui rend l'écriture ludique

·2 min de lecture

Plume propose aux enfants à partir de 7 ans de compléter des histoires en lignes pour progresser en expression écrite et devenir de véritables écrivains. Cette start-up fait partie de la sélection "100 start-up où investir en 2021” de Challenges.

Capitaux recherchés: 1,5 million d’euros

Comment transmettre aux enfants l’envie d’écrire? Quand elle était professeur de français au collège, Aude Guéneau, 37 ans, s’inquiétait du rapport à l’expression écrite de ses élèves, qu’elle trouvait “extrêmement entravé et négatif”. Elle a créé Plume en 2018, avec Thomas Cailhol, 37 ans, développeur, et Benjamin Thouverez, 29 ans, HEC. “Notre solution permet aux enfants de 8 à 12 ans de développer leur talent en expression écrite”, explique la fondatrice.

Via un système d’abonnement mensuel de 8,33 euros ou un coffret unitaire de 29,90 euros, le parent installe l’application pour accéder à cet outil inspiré de la pédagogie de Marie Montessori. L’enfant choisit ensuite un début d’histoire adapté à sa tranche d’âge. Et c’est lui qui écrira la suite, en s’appuyant sur un panel de fonctionnalités pour doper son style et sa créativité. L’enfant recevra directement le livre imprimé dans sa boîte aux lettres. “Rendre concret ce projet d’écriture est extrêmement motivant”, souligne la trentenaire.

Plume s’adresse à la fois aux parents, aux écoles et aux entreprises. Grâce à “beaucoup de ténacité”, la start-up a signé avec Acadomia qui utilise cette solution pour ses cours à distance et l’éditeur Nathan qui se repose sur Plume pour organiser des concours d’écriture. “Cela représente un levier très puissant de développement”, reconnaît Aude Guéneau.

En 2020, la start-up a réalisé 250.000 euros de chiffre d’affaires. Son objectif pour 2021 est d’atteindre le million. D’ici à cinq ans, la fondatrice rêve de lancer Plume à l’international et d’en faire “l’outil de référence dans l’enseignement”.

Contact: aude@plume-app.co

Retrouvez cet article sur challenges.fr

A lire aussi