La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 233,94
    +67,67 (+0,94 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 257,98
    +16,86 (+0,40 %)
     
  • Dow Jones

    33 926,01
    -127,93 (-0,38 %)
     
  • EUR/USD

    1,0798
    -0,0113 (-1,04 %)
     
  • Gold future

    1 877,70
    -53,10 (-2,75 %)
     
  • BTC-EUR

    21 593,00
    -163,75 (-0,75 %)
     
  • CMC Crypto 200

    535,42
    -1,43 (-0,27 %)
     
  • Pétrole WTI

    73,23
    -2,65 (-3,49 %)
     
  • DAX

    15 476,43
    -32,76 (-0,21 %)
     
  • FTSE 100

    7 901,80
    +81,64 (+1,04 %)
     
  • Nasdaq

    12 006,96
    -193,86 (-1,59 %)
     
  • S&P 500

    4 136,48
    -43,28 (-1,04 %)
     
  • Nikkei 225

    27 509,46
    +107,41 (+0,39 %)
     
  • HANG SENG

    21 660,47
    -297,89 (-1,36 %)
     
  • GBP/USD

    1,2056
    -0,0173 (-1,41 %)
     

La pleine lune du 7 janvier n’est pas « du loup », c’est juste une pleine Lune

Le plan de bataille de Microsoft en matière d’intelligence artificielle va bien au-delà de l’interfaçage de ChatGPT à son moteur de recherche Bing. Il apparaît aujourd’hui que l’entreprise américaine entend prochainement ouvrir d’autres fronts pour déployer cet agent conversationnel. Le but : développer les capacités de son écosystème de logiciels et de services.

C’est le site The Information qui fait état des projets de Microsoft, dans un compte rendu publié début janvier. La firme de Redmond entend utiliser plus largement encore les performances de l’outil — qui s’avère très doué pour dialoguer avec les internautes, grâce à son utilisation du langage naturel et des algorithmes avancés en matière d’intelligence artificielle.

Deux axes se dégagent : Microsoft envisage d’une part l’arrivée de ChatGPT dans sa suite bureautique Office (on parle notamment de Word et de PowerPoint). Et, d’autre part, le groupe voudrait aussi l’articuler avec Outlook, son client de messagerie. D’autres applications pourraient également s’ouvrir à ChatGPT pour automatiser des tâches aujourd’hui manuelles.

ChatGPT dans Outlook pour écrire vos mails à votre place ?

Pour Microsoft, c’est aussi un moyen de s’aligner ou de dépasser Google dans tel ou tel domaine. On sait par exemple que la firme de Mountain View offre avec Gmail la possibilité de remplir automatiquement des réponses à des courriers électroniques avec des formules inspirées du mail reçu. Ce sont les « réponses intelligentes », qui sont en place depuis 2015.

[Lire la suite]