La bourse est fermée
  • Dow Jones

    30 309,90
    -6,42 (-0,02 %)
     
  • Nasdaq

    11 134,83
    -41,57 (-0,37 %)
     
  • Nikkei 225

    27 120,53
    +128,32 (+0,48 %)
     
  • EUR/USD

    0,9889
    -0,0097 (-0,97 %)
     
  • HANG SENG

    18 087,97
    +1 008,46 (+5,90 %)
     
  • BTC-EUR

    20 410,38
    -22,40 (-0,11 %)
     
  • CMC Crypto 200

    457,24
    -1,17 (-0,25 %)
     
  • S&P 500

    3 785,61
    -5,32 (-0,14 %)
     

Un plein à 75 € ? C’est possible, mais avec une voiture à hydrogène

À la pompe, les prix flambent. Dans les concessions, les acheteurs de voitures neuves se font de plus en plus rares. Les immatriculations sont en baisse depuis plus d’un an. Quelque 170.000 en juin 2022 contre près de 200.000 en juin 2021. C’est presque 15 % de moins. Seules les voitures électriques tirent leur épingle du jeu.

Les immatriculations de voitures à hydrogène, quant à elles, restent encore confidentielles en France. Le prix du plein viendra-t-il doper les ventes ? « Aujourd’hui, nous sommes en mesure de proposer un plein à 75 euros », nous assure Camille-Léa Passerin, la directrice du développement de HYSETCO. La start-up française n’est ni plus ni moins que l’un des leaders européens de la mobilité hydrogène. Un plein à 75 euros, ça ferait presque rêver. Mais, au fait, un plein d’hydrogène, ça correspond à quoi ? « Un taxi consomme environ 1,2 kilogramme d’hydrogène aux 100 kilomètres. Avec un réservoir de 5 à 6 kilos, cela lui assure une autonomie réelle de 500 kilomètres environ », nous précise Camille-Léa Passerin.

Mais pourquoi donc la directrice du développement de HYSETCO nous parle-t-elle de taxis ? Parce que c’est bien l’exemple qu’elle connait le mieux. La start-up, en effet, a développé une sorte de service clé en main à destination des chauffeurs de taxi. Des stations de distribution d’hydrogène d’une part et une flotte de véhicules qu’elle entretient et qu’elle loue à des clients professionnels d’autre part. « L’hydrogène répond particulièrement bien à des besoins intensifs. Ceux de professionnels qui cherchent une bonne autonomie et qui ne peuvent pas se permettre d’attendre une demi-heure que leur batterie se charge. » L’expérience à la pompe à hydrogène est en effet sensiblement la même que celle à la pompe à essence. « Le plein se fait en 5 minutes à peine. »

Pour l’heure, HYSETCO opère quatre stations à hydrogène dans la région parisienne : du côté de l’aéroport d’Orly et de celui de Roissy, mais aussi à la Porte...
Pour l’heure, HYSETCO opère quatre stations à hydrogène dans la région parisienne : du côté de l’aéroport d’Orly et de celui de Roissy, mais aussi à la Porte...

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura