La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 287,07
    +52,93 (+0,85 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 032,99
    +39,56 (+0,99 %)
     
  • Dow Jones

    34 200,67
    +164,68 (+0,48 %)
     
  • EUR/USD

    1,1980
    +0,0004 (+0,04 %)
     
  • Gold future

    1 777,30
    +10,50 (+0,59 %)
     
  • BTC-EUR

    45 605,86
    -6 276,29 (-12,10 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 398,97
    +7,26 (+0,52 %)
     
  • Pétrole WTI

    63,07
    -0,39 (-0,61 %)
     
  • DAX

    15 459,75
    +204,42 (+1,34 %)
     
  • FTSE 100

    7 019,53
    +36,03 (+0,52 %)
     
  • Nasdaq

    14 052,34
    +13,58 (+0,10 %)
     
  • S&P 500

    4 185,47
    +15,05 (+0,36 %)
     
  • Nikkei 225

    29 683,37
    +40,68 (+0,14 %)
     
  • HANG SENG

    28 969,71
    +176,57 (+0,61 %)
     
  • GBP/USD

    1,3840
    +0,0056 (+0,41 %)
     

La plateforme prototype de NTT Com partage en toute sécurité les données relatives aux émissions de CO2, provenant de la Suisse, avec des sites en Allemagne et au Japon

·5 min de lecture

— Partage international de données protégées par la souveraineté, censées soutenir la décarbonisation, etc. —

NTT Communications Corporation (NTT Com), la société spécialisée en solutions TIC et communications internationales, au sein du NTT Group, a annoncé aujourd’hui avoir réussi un essai de partage des données de la ligne de production relatives aux émissions de CO2, au moyen d’une plateforme prototype permettant l’interconnexion via les normes IDS qui prennent en charge la souveraineté des données dans l’écosystème de données GAIA-X. Les données d’essai, qui ne seraient normalement pas disponibles pour le partage en raison de leur haute confidentialité, même si les partenaires engagés dans des affaires réelles avaient besoin de calculer les émissions de CO2, ont été transmises de manière sécurisée à des sites désignés en Allemagne et au Japon, depuis le Switzerland Innovation Park Biel/Bienne en Suisse.

Ce communiqué de presse contient des éléments multimédias. Voir le communiqué complet ici : https://www.businesswire.com/news/home/20210408005912/fr/

Flow chart of recent data-sharing trial (Graphic: Business Wire)

GAIA-X est une initiative annoncée par les gouvernements allemand et français en octobre 2019, pour soutenir le partage des données par le biais d’une infrastructure garantissant la protection, la transparence, la fiabilité et l’interopérabilité des informations fournies, afin de protéger les droits des entreprises, des gouvernements, des institutions et des citoyens européens.

NTT Com a mené l’essai en supposant que ces données seraient utilisées par des entreprises exerçant une activité réelle, dans le but de revoir leurs méthodes de fabrication afin de parvenir à une plus grande décarbonisation. La plateforme prototype, assurant l’interconnexion avec les connecteurs IDS, est également équipée de DATA Trust®, un mécanisme de partage sécurisé de données hautement confidentielles.

L’essai impliquait le partage de données sur la consommation d’électricité, particulièrement utiles aux partenaires commerciaux pour calculer les émissions de CO2 générées par la fabrication de produits spécifiques. L’essai a confirmé que la plateforme de NTT pouvait partager ces données en toute sécurité, avec uniquement les parties autorisées par la loi ou le contrat.

Le prototype a été développé en utilisant la technologie de distribution des données business-to-business, de Nippon Telegraph and Telephone Corporation (Software Innovation Center), en coopération avec la Robot Revolution & Industrial IoT Initiative (RRI), l’International Data Spaces Association (IDSA), Fraunhofer-Gesellschaft, Switzerland Innovation Park Biel/Bienne, et Japan Innovation Park.

NTT Com prévoit d’exposer les résultats des essais sur le stand commun de l’IDSA et de la RRI, lors du salon industriel Hannover Messe en Allemagne du 12 au 16 avril.

« Le Japon est très proche de l’Europe dans le domaine de l’industrie, avec une solide expérience dans l’automobile, l’acier ou la fabrication », a déclaré Hubert Tardieu, président de GAIA-X AISBL. « Le principal objectif dans tous les secteurs est aujourd’hui le partage des données et l’orchestration des services comme dans GAIA-X. NTT Communications commence par une première tentative de partage des données entre le Japon, l’Allemagne et la Suisse, en utilisant la norme IDS qui prend en charge la souveraineté des données dans les écosystèmes de données GAIA-X. Chez GAIA-X AISBL, nous sommes fiers de soutenir fermement le lancement du hub japonais via NTT Communications, et de lancer plus de cas d’utilisation autour de GAIA-X. »

À l’avenir, NTT Com déploiera au Japon un environnement de test pour se connecter à GAIA-X et commencer dans le courant de l’été, des tests d’interopérabilité avec plusieurs entreprises partenaires à travers le monde. Si tout se passe bien, NTT Com prévoit de lancer une plateforme officielle au cours de l’exercice fiscal s’achevant en mars 2022. Le lancement devrait être coordonné avec les organisations et groupes impliqués dans la distribution internationale de données, notamment la Data Society Alliance, l’OPC Foundation Japan, la RRI, GAIA-X AISBL et l’IDSA.

L’exploitation des données est devenue indispensable pour mener à bien des initiatives telles que la décarbonisation mondiale, la réalisation rapide des Objectifs de développement durable, des Nations Unies, et le renforcement des industries. Par ailleurs, des systèmes juridiques et des technologies visant à réglementer et gérer l’utilisation des données sont en cours d’élaboration dans le monde entier, dont GAIA-X, et ce, afin d’empêcher la fuite de secrets d’entreprise et nationaux, et pour protéger la souveraineté des données.

Il est probable que les entreprises seront tenues à l’avenir, d’utiliser GAIA-X pour envoyer et recevoir des données hautement confidentielles vers et depuis des partenaires commerciaux dans les pays européens. Cela signifie que les entreprises n’étant pas en mesure d’utiliser GAIA-X ne pourront pas faire affaire avec des partenaires européens dès lors que le partage de données sensibles est impliqué. La plateforme envisagée par NTT Com permettrait cependant à ces entreprises de se connecter facilement à GAIA-X sans avoir à consacrer du temps et des fonds précieux à une solution acceptable de partage de données.

À propos de NTT Communications

NTT Communications résout les défis technologiques mondiaux en aidant les entreprises à surmonter la complexité et le risque dans leurs environnements TIC grâce à des solutions d’infrastructure informatique gérées. Ces solutions sont appuyées par notre infrastructure mondiale, constituée de plusieurs réseaux publics et privés mondiaux de niveau 1, leaders du secteur, desservant plus de 190 pays/régions, et de plus de 500 000 m2 d’installations de centres de données, figurant parmi les plus sophistiquées au monde. Nos équipes de services professionnels d’envergure mondiale fournissent une assistance et une architecture offrant la résilience et la sécurité requises pour le succès de votre entreprise ; notre échelle et nos capacités internationales sont inégalées dans le monde de la technologie. Avec NTT Ltd., NTT Data et NTT DOCOMO, nous formons le NTT Group.

www.ntt.com | Twitter@NTT Com | Facebook@NTT Com | LinkedIn@NTT Com

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

Consultez la version source sur businesswire.com : https://www.businesswire.com/news/home/20210408005912/fr/

Contacts

Pour en savoir plus
Akira Sakaino, Takashi Horikoshi, Hideaki Niitsuma
Bureau des usines intelligentes
Division de la planification commerciale et des solutions d’entreprise
NTT Communications
smart-factory@ntt.com