Marchés français ouverture 7 h 2 min
  • Dow Jones

    35 911,81
    -201,79 (-0,56 %)
     
  • Nasdaq

    14 893,75
    +86,95 (+0,59 %)
     
  • Nikkei 225

    28 393,02
    +268,74 (+0,96 %)
     
  • EUR/USD

    1,1412
    -0,0004 (-0,03 %)
     
  • HANG SENG

    24 383,32
    -46,48 (-0,19 %)
     
  • BTC-EUR

    37 708,88
    -335,54 (-0,88 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 037,16
    +11,43 (+1,11 %)
     
  • S&P 500

    4 662,85
    +3,82 (+0,08 %)
     

La plateforme Molotov va devoir verser 7 millions d’euros à M6

·1 min de lecture

Sept millions d'euros et une interdiction de diffuser les chaînes du groupe M6 (M6, W9 et 6ter). Selon une information de nos confrères du journal Le Parisien, c'est ce qu'impose une décision de justice à la plateforme Molotov, dans le cadre d'un procès pour "contrefaçon" et "parasitisme". Molotov est une application française qui permet de regarder les chaînes de télévision gratuitement, sur smartphone, ordinateur et sur les télévisions connectées.

>> Retrouvez les journaux des médias tous les matins à 9h10 sur Europe 1 ainsi qu’en replay et en podcast ici

Un procès similaire avec un autre groupe télé en 2022

Si le groupe M6 a poursuivi Molotov en justice, c'est parce que la plateforme continuait de diffuser gratuitement les chaînes du groupe M6. Pourtant, le contrat qui liait Molotov au groupe M6 avait expiré depuis fin mars 2018. De plus, les opérateurs télécoms Bouygues Télécom, Free, Orange et SFR ainsi que Canal+ paient pour diffuser ses chaînes que Molotov diffuse gratuitement.  

Une autre décision de justice est attendue en 2022 pour un litige similaire. Il oppose cette fois-ci la plateforme Molotov au groupe TF1, sur le sujet de la diffusion des chaînes TF1, TMC, TFX, TF1 Séries Films et LCI.


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles