Marchés français ouverture 4 h 42 min
  • Dow Jones

    29 590,41
    -486,29 (-1,62 %)
     
  • Nasdaq

    10 867,93
    -198,87 (-1,80 %)
     
  • Nikkei 225

    26 544,38
    -609,45 (-2,24 %)
     
  • EUR/USD

    0,9664
    -0,0024 (-0,25 %)
     
  • HANG SENG

    17 959,28
    +26,01 (+0,15 %)
     
  • BTC-EUR

    19 544,70
    -219,97 (-1,11 %)
     
  • CMC Crypto 200

    433,35
    -11,18 (-2,52 %)
     
  • S&P 500

    3 693,23
    -64,76 (-1,72 %)
     

Une plateforme de cryptomonnaies rembourse par erreur 10,5 millions de dollars au lieu de 100 à une cliente

Une plateforme de Crypto rembourse par erreur 10,5 millions de dollars au lieu de 100 à une cliente (Crédit : Getty Images)
Une plateforme de Crypto rembourse par erreur 10,5 millions de dollars au lieu de 100 à une cliente (Crédit : Getty Images)

La société a mis sept mois avant de s’apercevoir de cette erreur.

C’est ce qu’on appelle une grosse boulette. La plateforme d’échanges de cryptoactifs Crypto.com, notamment connue pour être l’un des nombreux sponsors du PSG, a commis une bévue invraisemblable. Par mégarde, le site a remboursé plus de 10,5 millions de dollars australiens (7,1 millions d’euros) à une cliente australienne qui n’en attendait que 100 (environ 68 euros).

L’origine de cette histoire abracadabrantesque remonte en mai 2021 lorsqu’un employé de la société a malencontreusement tapé le numéro de compte en lieu et place du champ dédié au paiement. Le média australien 7News indique qu’il aura fallu pas moins de sept mois à l’entreprise pour remarquer le trou dans la caisse. Depuis, la plateforme s’est réveillée et a intenté une action en justice contre Manivel Gangadory, la bénéficiaire des 7 millions d’euros, et sa sœur Thilagavathy.

La justice rendra son verdict en octobre

Trop contentes de disposer d’une telle somme, les deux soeurs ont déjà dépensé une bonne partie de l’argent. Sitôt l’argent reçu, la néo-millionnaire s’est arrangée pour transférer une partie des fonds sur d’autres comptes. Selon la justice australienne, elle aurait aussi donné 430 000 dollars australiens (293 000 euros) à sa fille et acheté une maison d’une valeur de 1,35 million de dollars australiens (890 000 euros) dans la banlieue de Melbourne. Au vu de ces dépenses XXL, rendre l’argent à crypto.com n’a jamais fait partie des plans. En ne voyant pas l'argent revenir, le site aurait tenté de geler les comptes bancaires de sa cliente. Sans succès.

Le tribunal a ordonné à Manivel de vendre la maison récemment achetée puis de payer des intérêts à l’entreprise au nom du préjudice subi. Cette drôle d’affaire sera jugée en octobre.

VIDÉO - Le surprenant effet positif de l'effondrement du marché des cryptos