La bourse est fermée

Cette plate-forme française du e-commerce entre en Bourse

1 / 2

Cette plate-forme française du e-commerce entre en Bourse

Oxatis a développé une solution e-commerce sous forme d’abonnement, pour les TPE-PME qui veulent vendre en ligne. La société s’introduit en Bourse pour saisir tout le potentiel d’un marché en croissance continue (+23% en moyenne entre 2005 et 2017), encore peu concurrentiel en France et en Europe.

Créer facilement sa boutique en ligne, vendre sur les réseaux sociaux, un enjeu de taille que les leaders tels que Vente-privée ou Cdiscount ont su appréhender depuis longtemps. Mais le terrain à défricher reste immense pour les PME françaises dont seulement 12,5% vendaient en ligne en 2017.

Une opportunité pour Oxatis qui propose de leur fournir les mêmes outils de vente en ligne que ceux dont disposent les majors du e-commerce. "Nous leur apportons un savoir-faire logiciel et les infrastructures technologiques, le tout en mode "Saas" [Software as a service] à la demande, sous forme d’abonnement", explique Marc Schillaci, le fondateur et président du directoire de l’entreprise, dans un entretien à Tradingsat.com.

Dans un secteur dominé aux Etats-Unis par le géant Shopify, qui pèse plus de 15 milliards en Bourse, Oxatis est le plus gros acteur européen. Pour la société, l’entrée en Bourse "doit servir d’accélérateur de la croissance".

Vers un doublement de taille

Le groupe vise un doublement de taille en trois ans, soit une croissance de l’ordre de 25 à 30% chaque année. En termes de rentabilité, l’objectif est d’atteindre l’équilibre en 2020 "puis une très forte profitabilité à deux chiffres à partir de 2022".

"Après avoir développé son offre et ses équipes, le groupe est désormais structuré pour poursuivre sa stratégie de conquête commerciale. Le renforcement des réseaux...

Lire la suite sur BFM Business

A lire aussi