Marchés français ouverture 6 h 56 min
  • Dow Jones

    35 677,02
    +73,92 (+0,21 %)
     
  • Nasdaq

    15 090,20
    -125,50 (-0,82 %)
     
  • Nikkei 225

    28 804,85
    +96,25 (+0,34 %)
     
  • EUR/USD

    1,1647
    +0,0001 (+0,01 %)
     
  • HANG SENG

    26 126,93
    +109,43 (+0,42 %)
     
  • BTC-EUR

    52 370,96
    -746,86 (-1,41 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 453,34
    -49,70 (-3,31 %)
     
  • S&P 500

    4 544,90
    -4,88 (-0,11 %)
     

Des plaquettes de cannabis à la "marque" Mbappé et Macron

·1 min de lecture

Pour faire revenir les clients, les dealeurs usent parfois de méthodes insolites. C’est ce qu’ont découvert les enquêteurs du premier district de la police judiciaire de Paris : ils ont saisi près de 160 kilos de cannabis estampillé "Mbappé" à Lognes (Seine-et-Marne), comme le rapporte Le Parisien, jeudi 14 octobre.

Pour attirer le chaland, les trafiquants ont décidé d’accoler le nom du footballeur star des Bleus et du Paris-Saint-Germain. C’était surtout une façon d’écouler un stupéfiant de piètre qualité, comme le révèlent nos confrères. C’est un vaste coup de filet mené en collaboration avec la brigade de recherche et d’intervention (BRI) qui a permis d’interpeller et de placer en détention provisoire six individus soupçonnés d’être liés à ce trafic.

La police a eu vent de ce commerce illicite en novembre 2020 grâce à une information venue des quartiers chics de la capitale. Les enquêteurs ont en effet appris l’existence d’un "call-center" que les consommateurs de cocaïne pouvaient contacter pour se fournir. Au fil de l’enquête, les forces de l’ordre découvrent que le gérant de ce centre d’appel, âgé de 49 ans, est un habitant de Vaujours (Seine-Saint-Denis) déjà connu des services. Selon les informations du Parisien, il aurait accumulé 110.000 euros de chiffre d’affaires entre novembre 2020 et le 5 octobre 2021, date de son interpellation.

>> A lire aussi - Le confinement a dopé le cannabis “made in France”

Avant de procéder à son arrestation, les enquêteurs ont pris soin de (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Saint-Brieuc : l’ancien élu prétendait être infirmier pour pouvoir piquer des femmes
Allemagne : les pénuries inquiètent, les prévisions de croissance revues à la baisse
Maroc : après une année 2020 difficile, la Banque centrale prévoit une très forte croissance en 2021
Après un vaccin Johnson & Johnson, une dose de rappel différente est plus efficace
Brexit : ultimatum de la France au Royaume-Uni sur la pêche !

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles