Marchés français ouverture 4 h 28 min
  • Dow Jones

    34 777,76
    +229,26 (+0,66 %)
     
  • Nasdaq

    13 752,24
    +119,44 (+0,88 %)
     
  • Nikkei 225

    29 627,10
    +269,28 (+0,92 %)
     
  • EUR/USD

    1,2158
    -0,0010 (-0,09 %)
     
  • HANG SENG

    28 690,30
    +79,65 (+0,28 %)
     
  • BTC-EUR

    48 313,52
    -410,55 (-0,84 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 547,66
    +111,88 (+7,79 %)
     
  • S&P 500

    4 232,60
    +30,98 (+0,74 %)
     

PLANT ADVANCED TECHNOLOGIES annonce la découverte d’une nouvelle classe d’enzymes végétales, publiée en exclusivité dans la revue scientifique PNAS1, avec ses partenaires de l’Université de Kyoto (Japon) et de l’Université de Lorraine (France)

·3 min de lecture
  • Découverte d’une nouvelle classe d’enzymes aromatiques chez les plantes

  • Elucidation d’une stratégie de défense chez les végétaux

  • Conception de nouveaux actifs remarquables pour les marchés cibles de Plant Advanced Technologies PAT

Regulatory News:

Plant Advanced Technologies PAT (Paris:ALPAT) (Euronext Growth™- Paris - FR0010785790 - ALPAT ), société de biotechnologie végétale spécialisée dans l’identification, l’optimisation et la production de biomolécules végétales rares à destination des industries cosmétiques, pharmaceutiques et de protection des végétaux en agriculture, annonce la publication dans la revue américaine PNAS, des résultats d’une étude à laquelle elle a participé, investiguant une nouvelle classe de molécules de défense chez les végétaux dont les mécanismes de synthèse étaient jusqu’alors inconnus.

O-prényltransférases aromatiques : nouvelles enzymes aux pouvoirs insoupçonnés.

La découverte porte sur une nouvelle classe d’enzymes identifiée dans des plantes produisant des substances naturelles de défense très originales (substances O-prénylées). La découverte de ces enzymes et des mécanismes de défense associés participent à une meilleure connaissance de l’immense diversité chimique présente chez les végétaux.

Une première mondiale dans le domaine de la biochimie végétale grâce à une collaboration académique internationale

Ces travaux ont été réalisés dans le cadre des collaborations scientifiques entre Plant Advanced Technologies PAT, le Laboratoire Agronomie et Environnement (LAE) de l’Université de Lorraine et le laboratoire d’étude de l’Expression de gènes végétaux de l’Université de Kyoto. Ils ont été rendus possibles grâce à des contrats industriels (LAE-PAT) et au travers des projets collaboratifs BIOPROLOR2 (financé par la région Grand Est) et IMPACT Biomolécules (financé par l’I-SITE Lorraine Université d’Excellence).

Une découverte exploitable par PAT sur tous ses marchés

Le potentiel de cette découverte est très prometteur car il donne un outil biotechnologique supplémentaire à Plant Advanced Technologies PAT pour la création et la production industrielle de nouveaux actifs innovants et déclinables sur les différents marchés servis par Plant Advanced Technologies PAT et ses filiales : pharmaceutique, cosmétique, nutraceutique et protection des végétaux en agriculture.

Frédéric Bourgaud, Directeur de la Recherche et de l’Innovation de Plant Advanced Technologies PAT et co-auteur de l’article publié dans la revue PNAS, explique : « Cette découverte va nous permettre d’augmenter le portefeuille de molécules que nous sommes capables de générer. Nous étudions d’ores et déjà la mise en œuvre de ces enzymes dans les procédés industriels de Plant Advanced Technologies PAT, notamment au sein notre filiale (100%) CELLENGO, productrice de molécules rares à haute valeur ajoutée par procédés de fermentation. Le savoir-faire de Cellengo est un atout unique pour exploiter cette découverte afin de proposer de futurs actifs remarquables à visée industrielle. »

PAT est éligible aux dispositifs PEA et PEA – PME

A propos de PAT

Plant Advanced Technologies PAT est une société de biotechnologie végétale spécialisée dans l’identification, l’optimisation et la production de biomolécules végétales rares jusqu’à présent inaccessibles, à destination des industries cosmétiques, pharmaceutiques et de chimie fine. PAT dispose de savoir-faire uniques, brevetés mondialement et écologiques (PAT plantes à traire® et Target Binding®).

Plant Advanced Technologies PAT est coté sur Euronext Growth™- Paris
ISIN : FR0010785790 - Mnémonique : ALPAT
Reuters ALPAT.PA - Bloomberg : ALPAT : FP

1 Proceedings of the National Academy of Sciences of the United States of America (PNAS)
Article : "Parallel evolution of UbiA superfamily proteins into aromatic O-prenyltransferases in plants"
Auteurs : Munakata, Olry, Takemura, TatsumI, Ichino, Villard, Kageyama, Kurata, Nakayasu, Jacob, Koeduka, Yamamoto, Moriyoshi, Matsukawa, Grosjean, Krieger, Sugiyama, Mizutani, Bourgaud, Hehn, Yazaki.

Consultez la version source sur businesswire.com : https://www.businesswire.com/news/home/20210503005493/fr/

Contacts

PAT - Direction de la Communication Marketing - Anne Musci
+33 7 69 82 06 44 communication@plantadvanced.com

PAT - Relations Investisseurs Louis-Nicolas Vallas
+33 6 20 64 32 86 42 - investisseur@plantadvanced.com

FIN’EXTENSO - Communication Financière Isabelle Aprile
+33 6 17 38 61 78 - i.aprile@finextenso.fr