Marchés français ouverture 5 h 29 min
  • Dow Jones

    35 677,02
    +73,92 (+0,21 %)
     
  • Nasdaq

    15 090,20
    -125,50 (-0,82 %)
     
  • Nikkei 225

    28 628,58
    -176,27 (-0,61 %)
     
  • EUR/USD

    1,1647
    +0,0001 (+0,01 %)
     
  • HANG SENG

    26 126,93
    0,00 (0,00 %)
     
  • BTC-EUR

    53 155,36
    +308,47 (+0,58 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 453,34
    -49,70 (-3,31 %)
     
  • S&P 500

    4 544,90
    -4,88 (-0,11 %)
     

Planet sushi : le plan de continuation examiné jeudi

·1 min de lecture

Le tribunal de commerce de Nanterre examinera jeudi 14 octobre le plan de continuation présenté par la direction de la chaîne de restauration Planet Sushi qui compte quarante-sept restaurants et a été placée en redressement judiciaire en février 2020. Au terme de la période d'observation de dix-huit mois concédée à l'entreprise, le tribunal se penchera lors de l'audience sur ce plan qui doit notamment permettre d'apurer la dette de 16 millions d'euros accumulée par l'enseigne, fondée en 1998 par l'homme d'affaires Siben N'Ser -son propriétaire à 100%- et qui devrait afficher "70,7 millions d'euros de chiffre d'affaires en 2021", a précisé celui-ci à l'AFP.

Ce plan prévoit de rembourser sur dix ans la trentaine de créanciers (fournisseurs, fisc, Urssaf...) du groupe, et est soutenu par ces derniers "à 95%", mais il "n'a pas été jugé suffisamment pérenne par la procureure" du tribunal de Nanterre, qui a de son côté requis la liquidation judiciaire le 1er octobre, au lendemain de l'audience où le plan a été déposé, rapporte M. N'Ser.

La direction de Planet Sushi, qui compte à ce jour 28 franchisés et qui emploie au total quelque 1.500 salariés - dont 350 dans les 19 établissements gérés en propre- prévoit aussi "un plan de développement de la franchise, avec l'ouverture sur les trois ans à venir de 22 restaurants, ce qui est une prévision minimaliste", a affirmé son avocat Bruno Germain. "Six futurs franchisés ont déjà signé", a-t-il précisé.

>> A lire aussi - Planet Sushi : la deuxième (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

CAC 40, Wall Street… gare en Bourse à l’inflation et au Covid-19 : le conseil du jour
Swile rejoint le petit club des licornes françaises
Pétrole : un risque d’emballement à 99 dollars sur le baril WTI ?
“Gare au rebond de l’or, l’inflation va persister et l’ampleur de la dette est un soutien !”
Cette compagnie aérienne révolutionne les tenues de son personnel de bord

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles