La bourse ferme dans 4 h 2 min
  • CAC 40

    6 674,86
    +1,76 (+0,03 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 162,34
    +10,94 (+0,26 %)
     
  • Dow Jones

    35 258,61
    -36,15 (-0,10 %)
     
  • EUR/USD

    1,1665
    +0,0046 (+0,40 %)
     
  • Gold future

    1 777,60
    +11,90 (+0,67 %)
     
  • BTC-EUR

    53 327,25
    +437,62 (+0,83 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 451,65
    +0,02 (+0,00 %)
     
  • Pétrole WTI

    83,50
    +1,06 (+1,29 %)
     
  • DAX

    15 489,45
    +14,98 (+0,10 %)
     
  • FTSE 100

    7 208,40
    +4,57 (+0,06 %)
     
  • Nasdaq

    15 021,81
    +124,47 (+0,84 %)
     
  • S&P 500

    4 486,46
    +15,09 (+0,34 %)
     
  • Nikkei 225

    29 215,52
    +190,06 (+0,65 %)
     
  • HANG SENG

    25 787,21
    +377,46 (+1,49 %)
     
  • GBP/USD

    1,3831
    +0,0104 (+0,76 %)
     

Planet Sushi : la deuxième enseigne de sushis en France menacée de disparition

·1 min de lecture

Le groupe est en procédure de redressement judiciaire. Il doit présenter, jeudi 14 octobre, son plan de continuation.

C’est le numéro deux de la livraison de sushis en France qui pourrait disparaître. Selon une information du Journal du dimanche (JDD), Planet Sushi pourrait être liquidée, ce jeudi 14 octobre. En effet, le président de la société, Siben N’Ser, doit présenter son plan de continuation devant le tribunal de commerce de Nanterre pour tenter de sauver son groupe et ses 18 restaurants en propre, sur la cinquantaine que compte l’enseigne avec ses franchisés. Groupe Planet Sushi a été placé en procédure de redressement judiciaire en février 2020.

L'entreprise précise ainsi que le parquet envisage une conversion du redressement judiciaire en liquidation judiciaire mais que le tribunal de commerce n’a pas encore pris sa décision. Fondée en 1998, l’entreprise emploie près de 350 personnes. "Je vais me battre jusqu’au bout, affirme au JDD Siben N’Ser. Je suis sidéré que l’on envisage de nous liquider et de menacer 350 emplois alors que nous nous redressons, que nous avons remis à plat notre gestion".

Un plan lacunaire ?

Le chef d’entreprise affirme également avoir "couvert [ses] charges courantes" et "signé six nouveaux contrats de franchise", le tout en ayant "engrangé 2,5 millions d’euros de résultat au premier semestre".

A lire aussi - Des dizaines de Taïwanais changent de nom pour des sushis gratuits

Toutefois, le parquet juge le plan avancé par Planet Sushi lacunaire. Il faut dire que l’entreprise a accumulé un passif de plus de 16 millions d’euros, porté par environ 600 créanciers, détaille le JDD. (...)

                            (...) Cliquez ici pour voir la suite

VIDÉO - Du saumon artificiel bientôt dans nos assiettes ?

“L’inflation du G7 restera plus forte que prévu”, la Bourse et le change accuseront le coup !
Drones et sous-marins autonomes : Naval Group dévoile ses systèmes de combat naval du futur
Jérôme Kerviel fait son retour et va parler "économie et finance de manière ludique"
Marée noire en Californie : les inquiétantes révélations sur l'oléoduc fendu
CAC 40, Française des Jeux (FDJ), EDF, LVMH, TotalEnergies, Hermès, Nasdaq… : au programme de la newsletter Momentum

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles