Marchés français ouverture 2 h 26 min

Plan pauvreté: Le Maire veut plafonner les frais bancaires

1 / 2

Plan pauvreté: Le Maire veut plafonner les frais bancaires

Le ministre de l'Économie a confié dimanche vouloir inclure des mesures de plafonnement des frais bancaires dans le plan pauvreté que prépare le gouvernement. Il doit encore discuter avec les professionnels et les associations pour préciser son projet.

Bruno Le Maire a indiqué dimanche qu'il souhaitait ajouter des dispositions sur le plafonnement des frais bancaires pour les foyers modestes dans le plan pauvreté, dont la présentation a été reportée à la rentrée.

"Sur le plan pauvreté, je préfère qu'on prenne quelques semaines de plus et qu'il soit meilleur", a déclaré le ministre de l'Économie aux rencontres économiques d'Aix-en-Provence (Bouches-du-Rhône). "Nous allons par exemple ajouter dans ce plan des dispositions sur le plafonnement des frais bancaires".

"Je pense qu'il est indispensable pour tous les Français modestes que nous parvenions à un vrai plafonnement des frais bancaires pour que personne ne soit en difficulté parce qu'il est obligé de payer des frais bancaires insupportables et trop lourds", a-t-il expliqué.

"Mais j'ai besoin d'encore un peu de temps pour discuter avec les associations, pour discuter avec le secteur financier, pour discuter avec les banques, d'un vrai plafonnement efficace des frais bancaires pour les foyers modestes", a ajouté le ministre.

Le plan pauvreté présenté à la rentrée

Le report à la rentrée du plan pauvreté, issu d'une concertation lancée en grande pompe fin 2017, avait suscité jeudi la déception d'associations et des critiques sur la "communication désastreuse" du gouvernement.

Mercredi, la ministre des Solidarités, Agnès Buzyn, a laissé entendre que ce report était aussi lié...

Lire la suite sur BFM Business

A lire aussi