Publicité
La bourse ferme dans 2 h 13 min
  • CAC 40

    7 938,92
    -9,48 (-0,12 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 879,30
    -6,44 (-0,13 %)
     
  • Dow Jones

    38 972,41
    -96,82 (-0,25 %)
     
  • EUR/USD

    1,0825
    -0,0023 (-0,22 %)
     
  • Gold future

    2 045,70
    +1,60 (+0,08 %)
     
  • Bitcoin EUR

    55 841,90
    +3 367,84 (+6,42 %)
     
  • CMC Crypto 200

    885,54
    0,00 (0,00 %)
     
  • Pétrole WTI

    79,29
    +0,42 (+0,53 %)
     
  • DAX

    17 576,20
    +19,71 (+0,11 %)
     
  • FTSE 100

    7 623,29
    -59,73 (-0,78 %)
     
  • Nasdaq

    16 035,30
    +59,05 (+0,37 %)
     
  • S&P 500

    5 078,18
    +8,65 (+0,17 %)
     
  • Nikkei 225

    39 208,03
    -31,49 (-0,08 %)
     
  • HANG SENG

    16 536,85
    -253,95 (-1,51 %)
     
  • GBP/USD

    1,2638
    -0,0048 (-0,38 %)
     

Diane Kruger (Un plan parfait) : "Je ne pouvais rêver meilleur partenaire que Dany Boon"

TF1 FILMS PRODUCTION

On peut être une pure beauté (au point d’incarner la belle Hélène de Troie), avoir une aura un rien glaçante de blonde hitchcockienne, et révéler, la trentaine passée, une véritable fibre comique. La preuve avec Diane Kruger. Comme pour Vanessa Paradis, dans L’Arnacœur, Pascal Chaumeil (disparu en 2015) a choisi pour sa deuxième réalisation de rejouer la carte du contre-emploi. L’inattendu est un ingrédient délicat, voire un peu casse-gueule, mais irrésistible quand cela fonctionne. Une fois encore, le cinéaste ne s’est pas trompé. Diane est parfaite dans le rôle d’Isabelle, dentiste 100 % cynique et manipulatrice. Pour déjouer une malédiction familiale selon laquelle le premier mariage est un échec la perfide épouse un inconnu, mais pour en divorcer aussitôt, afin de convoler avec l’élu de son cœur. Jean-Yves Berthier, alias Dany Boon, est le pigeon idéal. Bien entendu, rien ne se déroule comme prévu. Le vieux garçon, trop heureux d’avoir un tel canon à son bras, est prêt à avaler toutes les couleuvres…

À lire également

“C’est mon regret” : Dany Boon lève le voile sur son projet avec Johnny Hallyday qui n’a jamais vu le jour

"Je me suis beaucoup amusée. La comédie, c’est très libérateur ", confie Diane. Et d’avouer :" J’en avais très envie, mais jusqu’ici je ne me sentais pas prête, je n’avais pas la maturité suffisante pour ne plus avoir peur d’être légère. " Pour ses débuts en territoire inconnu, elle a eu la chance de suivre un guide en or : Dany Boon. Pas trop impressionnée ? " Pas du tout, je le connais depuis le tournage de Joyeux Noël, de Christian Carion (2005). On est restés amis. Je ne pouvais rêver meilleur partenaire. " Sur le plateau, Diane s’est aussi liée avec Alice Pol, alors à ses débuts, qui interprète sa sœur. Un vrai coup de foudre amical. Sur le plateau, Alice a aussi tapé dans l’œil du réalisateur de Bienvenue chez les Ch’tis. Dany lui a offrira son premier grand rôle dans Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi