La bourse ferme dans 1 h 23 min
  • CAC 40

    6 212,24
    +47,13 (+0,76 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 973,30
    +32,84 (+0,83 %)
     
  • Dow Jones

    33 962,34
    +141,04 (+0,42 %)
     
  • EUR/USD

    1,2009
    -0,0032 (-0,26 %)
     
  • Gold future

    1 797,30
    +18,90 (+1,06 %)
     
  • BTC-EUR

    46 224,98
    -758,71 (-1,61 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 276,95
    +13,99 (+1,11 %)
     
  • Pétrole WTI

    61,78
    -0,89 (-1,42 %)
     
  • DAX

    15 164,53
    +35,02 (+0,23 %)
     
  • FTSE 100

    6 895,87
    +36,00 (+0,52 %)
     
  • Nasdaq

    13 788,77
    +2,50 (+0,02 %)
     
  • S&P 500

    4 144,52
    +9,58 (+0,23 %)
     
  • Nikkei 225

    28 508,55
    -591,83 (-2,03 %)
     
  • HANG SENG

    28 621,92
    -513,81 (-1,76 %)
     
  • GBP/USD

    1,3904
    -0,0033 (-0,23 %)
     

Le plan de Franprix pour conquérir les banlieues

·2 min de lecture

Après avoir quadrillé la capitale, le champion des supérettes parisiennes, qui appartient au groupe Casino, veut ouvrir d'ici deux ans 150 magasins dans les banlieues de Paris et Lyon. Challenges a rencontré sa directrice générale, Cécile Guillou, lors d'un reportage à Andrésy, dans les Yvelines, où Franprix vient de rénover le magasin historique, et d'y dévoiler des nouveautés.

La ville d'Andrésy, dans les Yvelines, n'était pas encore confinée quand nous nous y sommes rendus, le 17 mars, pour rencontrer Cécile Guillou. Mais la directrice générale de Franprix se préparait au pire, à deux jours de la prise de parole de Jean Castex. La suite lui a donné raison. Qu'à cela ne tienne, après plus d'un an de crise permanente, la patronne optimiste et dynamique a décidé que Franprix -dont les magasins sont toujours autorisés à ouvrir- devait avancer. A l'automne, elle a élaboré avec ses équipes et son président une nouvelle stratégie. "C'est une vraie réussite de Cécile de nous avoir reprojetés vers l'avant", se félicite François Alarcon, le directeur stratégie. "Cela a fait du bien à tout le monde." Et c'est justement pour nous présenter cette feuille de route que la dirigeante de 39 ans nous a donné rendez-vous à Andrésy, à 25 kilomètres au Nord-Ouest de Paris.

Un nouveau magasin

Là, à 15 minutes à pieds de la gare Conflans-Fin-d'Oise, se trouve un Franprix fraîchement rénové, en plein coeur de ville, entouré de pharmacies, magasin Picard et autres agences immobilières. Devant la devanture, l'habituelle gamelle pour chiens que met à disposition l'enseigne urbaine du groupe Casino, est désormais accompagnée d'une pompe à vélo en libre-service. En poussant la porte, les effluves du pain cuit sur place se mêlent à celle du stand de plats chauds à composer soi-même, situé sur la droite. A côté de la traditionnelle machine à jus d'orange, signe distinctif des magasins Franprix, une machine à jus de pommes est testée, avec, en option, des bouteilles en verre consignées. Juste derrière, le stand fruits et légumes et ses pommes bios empaquetées dans une boîte en carton témoignent d'un effort de réduction des emballages. Mais c'est le large rayon vrac qui surprend le plus le visiteur. Pâtes Panzani, biscuits apéritifs Ancel, céréales Kellog's, blé Ebly... Une flopée de grandes marques a enfin décidé de faire fi de son packaging pour jouer le jeu du "zéro[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi